Aujourd'hui,
nous sommes le 1er Mai,
l'occasion pour moi 
de vous offrir
 ces quelques clochettes 
porte-bonheur.

C'est aussi  l'occasion 
de nous retrouver 
dans le salon de Patricia 

et enfin, puisque nous sommes également jeudi, 
Jour de Poésie chez Asphodèle,



J'ai donc choisi de réunir les deux 
et de vous parler d'un accessoire,
 très féminin, 
un rien désuet,
 que je collectionne depuis
 très longtemps,

il s'agit
 de l'Eventail !



Nous débutons 
par le magnifique poème de Mallarmé...


Autre éventail de Mademoiselle Mallarmé

O rêveuse, pour que je plonge
Au pur délice sans chemin,
Sache, par un subtil mensonge,
Garder mon aile dans la main.

Une fraîcheur de crépuscule
Te viens à chaque battement
Dont le coup prisonnier recule
L’horizon délicatement.

Chaste jeu ! 
Voici que frissonne
L’espace comme un grand baiser
Qui, de n'être éclos pour personne,
Ne peut jaillir ni s’apaiser.

 

  Sens-tu le paradis farouche,
Ainsi qu’un rire enseveli,
Se couler du coin de ta bouche
Au fond de l’unanime pli !


Le sceptre des rivages roses
Stagnants sur les soirs d’or ! ce l’est,
Ce blanc vol fermé que tu poses
Contre le feu d’un bracelet.





Stéphane Mallarmé  (1842 - 1898)
est un poète dont l'œuvre en vers est très dense. 

Le poète aime toutefois à s'exercer, assez librement, et compose ainsi nombre de vers de circonstance, dont les Loisirs de la poste et les Éventails. 

Les Éventails
 sont des poèmes
 qu'il écrit pour sa femme, sa fille ou ses amies. 
Ils sont inscrits par le poète lui-même sur des éventails, généralement bon marché, achetés dans le commerce. 
Celui de Geneviève, restée sa fille unique après la mort de son fils en 1879,
 est le plus important et le plus précieux des éventails de Mallarmé. 

 Explorant la métaphore de la main,
 maîtresse du jeu littéraire,

 le poème, 
composé de cinq quatrains
 que le lecteur découvre 
au fur et à mesure 
que s'ouvre l'éventail, 
évoque en fait la difficulté, 
sinon l'échec,
 de la création.

 

 




est un accessoire
 utilisé pour induire un courant d'air dans le but de se rafraîchir. 

 Tout outil plat assez large agité en un mouvement de va-et-vient va créer un petit courant d'air et peut donc être considéré comme un éventail.

Leur usage est attesté dès l'Antiquité. 
Ils sont aussi utilisés aujourd'hui différemment, comme dans la danse, la publicité, la mode, etc.


La fabrication d'éventails fait appel à des dizaines de corps de métier et d'artisans : brodeurs, sculpteurs, graveurs, ennoblisseurs, plisseurs, etc.


 Le métier d'éventailliste est considéré comme maître d’art. Certaines maisons actuelles ont d'ailleurs le label
 «Entreprise du patrimoine vivant»,
 mis en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.
.

 Les éventails « pliés » qui se ferment sur eux-mêmes et peuvent se déplier en demi-cercle sont importés en Europe au milieu du XVIe siècle par les commerçants portugais revenus du Japon.
 Introduit en France sous sa forme moderne par Catherine de Médicis.
Objet favori d'Élisabeth 1ère d'Angleterre,
 il connut un important développement en Europe 
aux XVIIe et XVIIIe siècles.


 Produit essentiellement en France, en Angleterre, aux Pays-Bas, en Italie et dans l'espace germanique, 
ce fut d'abord un objet aristocratique et artistique,
 reprenant les sujets
  (mythologiques et bibliques surtout) 


de tableaux connus, tant sur les feuilles que sur les montures d'ivoire, de nacre ou d'écaille.
 Cet objet est quelque peu tombé en désuétude pendant l'entre-deux-guerres, hormis en tant qu'objet publicitaire (parfois d'excellente qualité) et hormis aussi dans quelques pays comme l'Espagne, 




 où la fabrication s'était établie moins d'un siècle plus tôt.


Il continue d'accompagner quelques personnages iconoclastes.




 Moyen élégant
 et 
écolo-
gique 
de faire face au réchauffement climatique, il connait cependant au début du XXIe siècle un regain de faveur, et divers créateurs réapparaissent notamment en France.
 Source Wikipédia


Voilà Isa et Patricia,
j'ai aimé vous associer toutes les deux
et parler de ces éventails,
 je les adore !
Ils sont donc une de mes collections.

Le premier, parfumé et doux souvenir de maman,
a été le départ de ma collection -
pour les autres, les chine, je les crée
et beaucoup sont des cadeaux de mes amies voyageuses !

Je sais que vous les aimez également,
vous étiez nombreuses à participer
à notre Ronde des Eventails en 2012 !
- clic pour revoir le billet -




Je vous souhaite 
un bon 1er Mai

et je vous remercie
 de votre visite.

LylouAnne

46 Vos petits mots d'amitié:

Michèle a dit…

Coucou Lylou, Bon 1er mai à toi aussi et merci pour ce muguet dont tu as exhalé les effluves en agitant tes jolis éventails. Un billet très gracieux et instructif. Gros bisous
Michèle

4'ine a dit…

Bon 1° mai à toi aussi bizzz basquaises momentanées

CathyRose a dit…

Très bon 1er mai à toi également ma Lylou ! Un très joli billet pour mettre à l'honneur ce bel objet qu'est l'éventail, tu en as des magnifiques ! Moi j'ai toujours celui que m'avait offert Rosa et qui m'a d'ailleurs servi à participer à ta ronde !
Grosses bises
Cathy

Anonyme a dit…

bon 1er mai a toi, tes éventails sont magnifiques!! bises.Milouna

kikilou a dit…

Un beau billet, comme d'habitude. Les éventails sont de belles pièces qui réapparaissent, je le confirme. J'en ai d'ailleurs un dans mon sac avec les lunettes de soleil. Et je ne suis pas la seule, bien sûr. Tu as une jolie collection. Aimant le beau, cela ne me surprend pas. Bises et bon 1er Mai ! Le soleil laisse place aux nuages gris et lourds de pluie !

chat bleu a dit…

Bon 1er Mai gentille Lyliane, mes papillons ont pris leur envol dans ma Boîte à images du chat bleu. Sais-tu que parfois l'on trouve en vente de magnifiques éventails chez Drouot, hors de prix...

Neill Paris a dit…

Jolie collection, et que le Bonheur continue encore et encore !
bisou
Neill

mimi82 a dit…

Merci Lylou pour ce très beau poème ,depuis l'été dernier j'utilise ce joli accessoire très élégant,
Gros bisous et beaucoup de bonheur en ce 1 er mai
Mimi

calinquette a dit…

Encore une jolie collection ! Bien mise ne valeur avec ce beau billet. Très bon 1er mai. Bisous

jackie a dit…

Une jolie participation pour ces deux rendez-vous, un bien joli poème et quelle jolie collection ! merci pour ce très joli billet,
Je te souhaite un excellent 1er Mai,
Gros bisous et à bientôt

sophie a dit…

quel merveilleux billet
je me suis toujours promis d'aller voir le musée de l’éventail à Paris ! il faut absolument que je le fasse!
joli premier mai à toi et beaucoup de bonheur
bisous
sophie

Les conteuses a dit…

C'est un superbe accessoire ! Il n'est pas muet... les coquettes le font parler... et c'est vrai que l'été, il peut être indispensable !
Belle journée LylouAnne...

criquette a dit…

quel beau papotage et quelle belle poésie tu as eu l'art d'associer les deux avec brios !!!

bisous

cathdragon a dit…

ils sont superbes ! c'est signe d'élégance ! bisous cath

DEFILENCADRE a dit…

Cette journée s'annonce très belle et peut être l'éventail sera-t-il de sortie ? Tu n'as que l'embarras du choix avec cette collection, d'ailleurs quand on regarde un éventail on n'est pas loin du papillon. Je comprends que tu aimes les deux. L'éventail peut faire s'envoler le papillon !!! Bon 1er mai gros bisous EVELYNE

Au fil du temps a dit…

tous tes éventails sont magnifiques - je ne savais pas que tu les collectionnais car je n'avais pas participé à la ronde de 2012 - et justement le thème de l'éventail sera celui de mon prochain billet car j'ai visité le petit musée de l'éventail à Paris - tu connais sûrement ?

rosa a dit…

super joli papotage avec tous ces éventails, j'en connais un ...
bon 1er de mai pour vous tous chez toi
gros bisous
rosa

solene a dit…

J'ai voulu ajouter mon grain de poésie sur ton sublime billet et j'ai aimé celui-ci ...
A Madame la comtesse Potocka et son éventail ...

Vous voulez des vers? - Eh bien non,
Je n’écrirai sur cette chose
Qui fait du vent, ni vers, ni prose;
Je n’écrirai rien que mon nom;
Pour qu’en vous éventant la face,
Votre oeil le voie et qu’il vous fasse
Sous le souffle frais et léger,
Penser à moi sans y songer.

Guy de Maupassant

je te souhaite une très belle journée et t'embrasse
Solène

Brigitte a dit…

Jolii 1er mai et beaucoup de bonheur en cette journée et pour toutes les autres à venir ! brigitte - bricreatif

Asphodèle a dit…

Ho non mon commentaire a disparu !!! Tu regarderas dans tes spams Lylou ??? Sur Blogspot, je suis obligée de copier et quand il disparaît je colle mais chez toi on ne peut pas le faire !!! :( Bouh !
Je te disais que je suis épatée par ce billet si complet dont les thématiques se correspondent entre elles et entrent en résonance ! Je ne savais pas que Mallarmé écrivait sur des éventails, j'en apprends à chaque fois !
Encore de gros bisous Lylou, je croise les doigts pour que le comm' passe !!!

chrisline64 a dit…

Joli 1er mai mis en valeur par cette petite mise en ambiance qui à l'air de sentir si bon.
Les éventails aussi sont très beaux.
Bonne journée à toi aussi.
Bisous.
Christine

Maria-Lina a dit…

Superbes ces éventails et merci pour toutes ces infos, c'est très intéressant! Bisous tout doux et bon premier Mai dans la joie!

Frieda a dit…

Bonjour LylouAnne
Ton papotage est plein de beauté et de poésie
J'm cet éventail comme objet de confort Bio
Surtout par chez nous où il fait si chaud
Bon 1er mai et c'est un plaisir de retrouver tes posts
Bisous
Frieda

Anonyme a dit…

Un très beau billet!
Joyeux 1er Mai.
Gros bisous;
Thérèse
Les délices de Thérèse

au 3, rue des p'tits gâteaux a dit…

Bon 1er Mai à toi aussi! Plein de bonheur! Gros bisous!
Lali

Sand a dit…

Bon 1er mai !!
Sand

iris a dit…

un joli papotage , sur une collection superbe

Le langage de l’éventail



Au XIXe, DUVELLEROY publie le langage de l’éventail, un fascicule qui explique les gestes codés avec lesquels les femmes, depuis des siècles, disent “je vous aime”, “suivez-moi” ou “vous êtes cruel”, simplement en maniant leur éventail.

bon 1er mai chance et bonheur
plus il y a de clochettes plus tu aura de la chance
edith (iris)

iris a dit…

il y a aussi Karl Lagerfeld qui l'utilise souvent
bisous
edith

cartonsdemma a dit…

Superbes tes éventails! Plein de bonheur à toi en ce premier jour de mai

Binchy a dit…

Un excellent article en ce jour de papotage chez notre amie Patricia ! Toutes mes félicitations !
Je te souhaite un agréable mois de mai.
BISOUS.

lanonna a dit…

bisous ma belle, bon premier mai

Kri a dit…

Voilà une collection peu courante...tu as de très belles pièces
Merci pour les brins-bonheur , tout autant pour toi
Bonne soirée

Josiel a dit…

Tes éventails sont très beaux !
Cet un objet qui m'a toujours un peu fasciné ... je ne sais pas pourquoi ...
Bonne soirée Lylou !
Bizzz

escargotine a dit…

magnifique ton papotage ma Lylou - tu sais comme je les aime les éventails- un ravissement ton article - bisous fleuris du soir

Anonyme a dit…

Tous ces éventails sont d'une beauté, je n'en ai jamais vu de si merveilleurx.
Je ne savais pas de Monsieur MALARME avait inscrit des poèmes sur des éventails, c'est original, j'ai vu que tu as la chance d'en posséder un manuscrit.
Merci pour ce beau billet
Gros bisous
Maryse d'Argence

jacou a dit…

Très belle page pour un objet si délicatement beau; et fort utile, et rendant le geste d'éventer si gracieux.

Janou a dit…

2 thèmes qui ont un lien très fort l'un avec l'autre est une superbe idée ! bravo !
j'en ai aussi des éventails, dont un rouge à pois noirs que je compte bien agiter samedi lors d'un mariage ! le soleil a donc intérêt d'être de la partie !
bises.

Sylvie a dit…

Très bonne idée, l'association poétique et le papotage autour de "tes éventails", l'occasion de les revoir, c'est une belle collection!
Bises.

valentyne a dit…

très belle collection ;-) et j'ai appris plein de choses sur Mallarmé ;-)

chemindetables a dit…

quel magnifique billet Lylou ....tous tes éventails sont splendides, quelle belle collection tu as
j'ai revu avec plaisir le billet de ta ronde des éventails, depuis ma participation je n'en ai qu'un de plus offert par Rosa......
toutes tes infos sont passionnantes
et le poème est très beau
mais tu sais mon manque de culture en poésie donc je ne le connaissais pas
encore merci de ce papotage tout en légèreté, petit air brassé délicatement et élégamment....
j'ai mis une touche de "légèreté" dans le mien avec ma participation à la ronde des papillons.....que ton éventail qui induit un courant d'air risque de faire voleter plus loin....LOL
gros bisous
patricia

memelessorciereslisent a dit…

C'est toujours un régal de passer par ici. Un beau moment de délicatesse.

dimdamdom59 a dit…

Plus j'avance en âge plus j'apprécie cet accessoire hihi!!!
Bravo pour l'avoir si bien mis en valeur :)
Je te souhaite un doux week-end de ce 1er mai, chez nous il s'annonce frais, c'est la faute à Saint Mamert et sa clique ;)
Bisous Lylou-Anne.
Domi.
http://dimdamdom59.apln-blog.fr/2014/05/01/ah-joli-mois-mai/#

Soène a dit…

Bonsoir Lylou-Anne
Ce matin, je n'avais pas trouvé ton chemin :wink:
Les éventails sont des objets fascinants, ils reviennent à la mode. Ma fille en a toujours un dans son sac, l'été, bien utile et modérateur de chaleur :lol:
C'est un beau thème de collection et tes images sont splendides, comme d'habitude.
J'ai manqué aussi ta ronde des papillons d'Avril...
Bon dimanche, @ bientôt et bises de Lyon

Miss Gleni a dit…

Moi aussi j'essaie de rattraper mon retard.
Qu'est-ce que j'aime le plus dans ce billet : le charme de ces objets -pour certains oeuvres d'art, mais aussi ce poème et les explications que tu nous donnes sur Mallarmé.
Merci pour ce beau billet riche de ses illustrations et de la connaissance de l'écrivain.
Douce soirée ; bisous - Nicole

Sara Bagés a dit…

Moi, j'adore les éventails, j'en ai fait un billet sur mon blog il y a du temps. Alors, j'adore ton billet, poésie et éventails... Nous avons u poète catalan qui a un livre qui s'appelle "Auques i Ventalls"... cela me le souvient.
Gros bisous et beau mai.

Sara Bagés a dit…

Et j'arrive, après garder ce billet je l'ai pu bien lire et admirer la beauté de tous tes éventails.
j'en suis, moi aussi, collectioneur. Je les aime et ils me merveillent et j'en achete au moins un chaque été. ici l'éventail est encore très vif, les fortes chaleurs obligent, et la fabrication est encore important, en modernisant les sujets et les desings.
je vais t'en envoyer un lorsque je puisse, à la fin du cours écolier. Peux.tu m'envoyer ton adresse.
Merci pour cet article et bisous.

Enregistrer un commentaire

Merci infiniment de votre visite - LylouAnne

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Copyright

Les textes et les photos (sauf indication de source) sont ma propriété personnelle ou rebloguées de mon Tumblr avec la source des photos.

Si la présentation de ce blog ou un élément de ce blog ou même les angles de prises de vues vous inspirent, merci de m'en informer et de le préciser sur votre blog par un petit mot.

Comme le disait Herman Melville,
il est préférable d'échouer dans l'originalité que de réussir dans l'imitation !

Je vous en remercie par avance.
LylouAnne