Lorsque l'on se promène en campagne 
ces mois de Juillet et Août,
on peut apercevoir dans les champs
 les incontournables meules de foin,
graphiques, alignées parfois à perte de vue,
se dorant au soleil !






Une meule ou pile de foin 
 est un type de construction employé, à la fois, 
comme méthode de séchage et stockage du foin
 ou de la paille au début du XXe siècle
 après la fauche ou la moisson, 
d'abord disposée à la main, 
puis en ballots géométriques. 



Elle se compose d'un pôle central en bois 
avec le foin empilé en couches qui l'entourent,
 formant un tas pour un transfert ultérieur à l'étable. 

 Elle était une caractéristique des pays européens 
de climat chaud, 
avant l'abandon de cette pratique
 au profit du stockage en balles 
suite à la mécanisation de l'agriculture.


 Avec la mécanisation
 telle qu'elle apparaît avec la révolution industrielle,
 le travail à bras d'homme est remplacé par celui des machines,
 et les meules
 par les « bottes », «balles» et ballots stockés en fenil, 
mais de plus en plus à même le champs.



Les meules de foin

Tout le sol tondu ras des solitudes plates
Dans un indéfini recul, toujours plus loin,
S'étale montueux de ses meules de foin
Où saigne le soleil croulé qui se dilate.

Solennelle, pompeuse, avec la nuit qui poind,
D'un morne extasié, leur masse rouge éclate,
Puis, blêmissant, devient l'horizon spectre, et joint
La ligne des cieux blancs de sa cime écarlate.

Stagnant dans l'air croupi, ces meules en sommeil,
Lentement, goutte à goutte, ont tari le soleil
De ses pourpres de sang dont la dernière est bue.

Maintenant, la hideuse et moite obscurité
Comble, débosse, fond, brouille l'immensité
Qui bâille l'ombre informe où s'engloutit la vue.

Maurice ROLLINAT   (1846-1903)











J'embrasse affectueusement mon amie Aspho 
et lui envoie toutes mes pensées de réconfort.


Crédit MGRoyaume Photos
Des photos prises à Erquy en Côtes d'Armor



Juste pour le plaisir,
 une petite dernière façon peinture...




Et savez-vous que l'expression

"C'est comme chercher une aiguille
dans une botte de foin"


a été officiellement utilisée
 pour la première fois 
par Madame de Sévigné dans le courant du XVIIème siècle ?
 Cette expression
 serait en réalité bien plus ancienne.
 Cette métaphore souligne la grande difficulté d’une tâche à accomplir, quelque chose de quasiment perdu d’avance.



Je vous souhaite un très beau week-end.
Merci de votre visite.

 Je partage avec vous
 3 petites recettes très estivales,
 rapides à préparer 
et idéales avec ce temps chaud !


A l'apéritif...

Une crème de chorizo

Ingrédients

150 g de chorizo
130 g de chèvre frais 
(ou autre fromage, pour moi Saint-Moret)
3 cuillers à soupe de coulis de tomate
1 cuiller à soupe de concentré de tomates
10 feuilles de basilic ciselé
1 pincée de piment
 ou de paprika,
 selon goût.


Préparation

Ôter la peau du chorizo puis le couper en rondelles.
Le mixer
 avec le fromage frais,
 le concentré
 et le coulis de tomate.
Ajouter ensuite le basilic,
 le piment ou paprika
et bien mélanger.

Réserver au frais au moins 1 heure
et servir avec des gressins ou baguette sésame
ou krisprolls (mes préférés).

Recette Marmiton



En accompagnement de viande grillée ou poisson

 Ratatouille au four

Depuis quelque temps déjà,
 je vois cette recette sur les blogs
et particulièrement chez 
Je m'en suis bien sûr inspirée, merci Marie.



Ingrédients

    1 Aubergine
    2 Courgettes  - 1 poivron rouge
    2 Tomates 
    1 Oignon
    2 gousses d'ail
    2 cuillers à soupe d'huile d'olive
    Herbes de Provence 
    ou du jardin pour moi, thym, romarin, curry et basilic
    Sel et Poivre 

      Préparation


      Préchauffer
       le four à 200 °C.
      Rincer et sécher tous les légumes.
      Epépiner le poivron, le couper en lanières. 
      Couper les tomates en quartiers, les épépiner.
       Tailler l'aubergine et les courgettes en tronçons. Peler l'oignon et l'ail, les hacher.
      Dans un grand plat à four,
       intercaler les légumes, l'oignon et l'ail. 
      Saler et poivrer entre chaque couche,
       parsemer d'herbes de Provence
      ou d'herbes du jardin.
      Napper les légumes d'huile d'olive et bien mélanger
      . Enfourner pour 50 minutes environ
      et se régaler.
      On adapte bien sûr les quantités selon les convives.


      Pour moi, cette cuisson est adoptée
      car plus rapide à préparer, les légumes restent croquants et surtout c'est une recette très light,
      je vous la conseille.

        En dessert


        Brochettes de fruits au chocolat

          Ingrédients

          150 g de chocolat noir
          1 ananas
          2 nectarines (pas trop mûres)
          2 - 3 abricots


          Préparation

          Couper les fruits en morceaux assez gros.
          Alterner les morceaux 
          sur des pics à brochettes en bois,
           puis réserver
           au réfrigérateur.

          Faire fondre le chocolat 
          au micro-ondes 
          avec 1 cuiller à soupe d'eau 
          (plus si nécessaire pour que le chocolat ne soit pas trop pâteux).

          Avec 1 petite cuiller, 
          napper chaque brochette de chocolat fondu
           et remettre au réfrigérateur 
          jusqu'à ce que le chocolat durcisse. 

          Tous les fruits peuvent convenir
          ainsi que tous les chocolats,
          j'ai d'ailleurs choisi un chocolat aux noisettes entières.
           
           Recette Marmiton

           Ces trois recettes ont ravi mes gourmands !


          Pour déjeuner ce midi,
          j'ai préparé un one pot pasta chozizo et poivrons, 
          que nous avons adoré.
          Je vous communique très vite la recette.

          Vous pouvez également me retrouver
          où je publie mes recettes,
          des recettes à tester
          et des photos culinaires
          perso ou Pinterest.
           
          Merci beaucoup de votre visite,
          à très vite.



          J'ai le plaisir de partager
           quelques photos de ma petite table
           dressée en terrasse
          pour le déjeuner ce midi !




           Très gâtée par mon voisin
          qui m'a offert un gros bouquet d'hortensias bleus,
           de loin mes préférés...


          il a été mon fil conducteur pour cette petite table très simple...


          Sur une nappe en lin bleu pâle,
          j'ai posé des assiettes en Gien bleu très anciennes
           qui appartenaient à ma maman...






          J'ai associé quelques éléments contemporains 
          comme ces verres pied bleu 
          et des pommes ciment...


          des petites cages blanches et des oiseaux en ciment !










          En centre de table,
           j'ai posé un mini bouquet de lavande du jardin 
          enrubanné de bleu...


          J'ai dressé ma table 
          devant un gros massif d'hortensias roses au jardin !



          Une table très lumineuse 
          que nous avons appréciée pour déjeuner ce midi !









          Je vous souhaite
           une belle soirée
          et une très belle semaine avec le soleil !
          Merci de votre visite
          et de votre petit mot d'amitié.

           Je vous retrouve aujourd'hui 
          pour notre défi du 20
           proposé par Antiblues


          "Quel est votre rêve le plus fou 

          que vous n'avez pas (encore) 
          réalisé ?

          Voyage, 
          rencontre, 
          "exploit" sportif 
          ou tout autre chose ..."



          Quel programme !


          Je ne suis pas une grande rêveuse,
          je suis sûre que je ne vous surprends pas, 
          pas de châteaux en Espagne,
          toujours les pieds sur terre, trop certainement
          mais bon c'est moi !


          ce thème me pose donc problème...


          Toutefois en y réfléchissant bien,
          je crois que j'aimerais beaucoup...


          - discuter avec mon ange gardien, 

          - être plus grande,

          - participer à une émission TV de cuisine,

          - apprendre 
          à jouer du violon,

          - écrire un livre,

          - apprendre à chanter...




          ce sont, 
          je crois quelques rêves qu'il me serait doux de réaliser
          avec un dernier cependant...


               apprendre à dessiner ou peindre !


           Et puisque maintenant, c'est un peu tard...
          je me contente d'apprécier la peinture
          et notamment 
          Modigliani, Rembrandt, Michel Ange, Matisse, Soulages...

          et surtout un gros coup de coeur 
          pour Roger Suraud,

          Chef de file incontesté de la peinture philosophale,
          Roger Suraud 
          fait partie des plus grands maîtres de notre temps.
          Puissante, symbolique, voire mythique,
          l'oeuvre de Suraud 
          est une invitation au voyage, au rêve et à la méditation.


          Né en 1938,
          artiste peintre et sculpteur,
          ses représentations sont autant de questionnements sur l'homme et sa création.

          Puissantes et romantiques,
           ses oeuvres nous montrent l'homme
           à travers son  histoire,
           artistique, culturelle et spirituelle.

            Roger Suraud
           réécrit la civilisation, dans sa gloire
           et sa démesure.

          Ses oeuvres révèlent chaque fois
          cette quête d'absolu
          où la créativité 
          et la connaissance font la puissance de l'homme.


          "Des chevaux lancés au galop
           traversent des décors somptueux,
          théâtres bordés de balcons, rehaussés de sculptures baroques.

          Dans ces palais mordorés 

          qui résonnent
           de l’écho 
          des ses chevauchées sauvages surgissent,
          en filigrane,
          les images

           de Beethoven, Chopin, Wagner, Hugo,
           Rimbaud…" 



          Dans une vision surréaliste, menée à train d’enfer,
          ce maître de la mise en scène
          se laisse aller à la démesure,
          avec une écriture harmonieuse,
          et un équilibre, qui poussent au respect.

          Ses toiles sont 

          une véritable symphonie picturale,
          construite comme une sonate,
          et rapide comme
          un allegro,
          que
          Roger Suraud
          est
          le seul,
          à pouvoir interpréter, avec 

          un tel brio.


          J'ai eu la chance de visiter
          plusieurs galeries et expos de ses oeuvres,
          elles me font craquer, je suis fan.
           

          La première photo
          est une lithographie reprise à la main
          par R. Suraud, achetée à St Paul de Vence.

          Monsieur Suraud est décédé en 2016.


          Voilà bien 
          mon rêve le plus fou
          que je ne réaliserai jamais,
          avoir ce talent
           de la peinture !



          Et vous, vous avez un rêve fou ?




          Je vous souhaite une très belle fin de semaine,
          merci de votre visite.

          La couleur du week-end



          Je ne pouvais débuter ce billet
           par un hommage à nos Bleus !
          Pardon à mes lectrices qui n'aiment pas le foot 
          mais ces Bleus nous ont fait rêver, stresser,
           crier, applaudir et pleurer de joie, 
          merci les Bleus !




          Et à propos, 
          savez-vous que
          le bleu est, selon plusieurs études,
          la couleur préférée des français.

          En effet, si le bleu est, 
          dans la culture occidentale,

          considéré
           comme une couleur froide,
          il est aussi l’une de nos teintes préférées.

          Omniprésent
           dans nos vies,
          le bleu est synonyme d’évasion

           et symbole de fidélité, 
          de sagesse, de justice
           et de la foi.


          Pour les Égyptiens,
           le bleu était une couleur porte-bonheur
           liée à l’immortalité 
          et à la vérité.
           S'ils ont été les premiers à découvrir les pigments minéraux bleus, l’azurite, l’Indigo, un pigment végétal, était déjà très utilisé dès l’Antiquité.


          Au Moyen-Âge,
           le bleu était vénéré et symbole de pureté. 
          Il habille la vierge Marie.
           Durant cette période,
           c’est le bleu de Lapis Azuli ou le bleu outremer que l’on emploie. 
          Provenant d’Afghanistan, ces pigments très onéreux ont rendu la couleur précieuse.
          C’est au XVIIIe siècle,
           à Berlin que l’on découvre le premier pigment synthétique,
           le bleu de Prusse. 
          Cette invention va déployer la couleur et son utilisation au fil du temps.
          En 1960, Yves Klein présente son bleu outremer unique sous le nom de IKB, Internatio
          nal Klein Blue.

          Selon Kandinsky : 
          « Le bleu est une couleur céleste par essence.
           La sensation ultime 
          qu’elle crée est celle du repos ».

          Dans le Feng Shui,
           le bleu 
          est la couleur de l’âme 
          et de la sagesse. 
           Il représente la tranquillité. 
          Il favorise aussi la réflexion et la méditation.

          Couleur préférée des Français, 
          le bleu peut décorer toutes les pièces de la maison grâce à sa large palette qui s'étend du bleu ciel au bleu foncé presque noir.

          On peut bien évidemment utiliser le bleu en total look, 
          du sol au plafond. 
          Miser sur un bleu désaturé 
          pour apporter une note raffinée à une pièce avec une grande hauteur sous plafond.
           Outre le total look, 
          ne pas hésiter à jouer avec la couleur en osant la peinture bleue sur un mur 
          et au plafond ou bien uniquement sur 3 murs pour délimiter un espace. 
          Ou encore ayez l’audace d’employer le bleu au sol avec une peinture spéciale.


          Côté association de couleurs, 
          selon son intensité et les couleurs combinées,
           le bleu suggère
           des atmosphères différentes.
           Couplé avec le noir ou le gris souris,
           le bleu dégage une ambiance à la fois feutrée et masculine.
           Associé au rouge,
           le bleu cyan dégagera un effet tonique pour une décoration pleine de pep. 
          Combiné à l’orange,
           l’ambiance sera à la fois contrastée et vibrante.



          Le bleu est l'écho de la vie, du voyage
           et des découvertes au sens propre et figuré 
          (introspection personnelle). 


          Comme l'eau qui désaltère,
           le bleu
           a un petit côté rafraîchissant 
          et pur qui permet de retrouver 
          un certain calme intérieur lié aux choses profondes. 
          Le bleu est symbole de vérité, comme l'eau limpide qui ne peut rien cacher.


          Cette couleur 
          plaît généralement 
          à toutes les générations, 
          il faut tout de même 
          ne pas en abuser.

           Il est conseillé 
          de trancher 
          du bleu foncé
           avec des teintes plus claires comme le blanc 
          ou le beige.


          Le turquoise et les bleus clairs
           se marient à la perfection
           avec les nuances
           de marron ou de noir.

           Le bleu 
          était auparavant réservé aux familles des rois.
           Aujourd’hui, presque tout le monde ou presque possède
           un fameux « blue jeans».



          Côté déco

          le bleu est très tendance,
          avec particulièrement 
          ce décor
           que l'on peut 
          retrouver 
          dans 
          toutes les pièces 
          de la maison !

           








          En
          Art de la table,
          pourquoi pas 
          une jolie table 
          dans des tons de bleu,
          toute en harmonie !

          Je crois que je vais y penser...


           Et vous, 
          vous aimez le bleu ?


          Je vous souhaite
           une très belle semaine,
          merci de votre visite.

          Je vous embrasse.
           

          Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

          Copyright

          Les textes et les photos (sauf indication de source) sont ma propriété personnelle ou rebloguées de mon Tumblr avec la source des photos.

          Si la présentation de ce blog ou un élément de ce blog ou même les angles de prises de vues vous inspirent, merci de m'en informer et de le préciser sur votre blog par un petit mot.

          Comme le disait Herman Melville,
          il est préférable d'échouer dans l'originalité que de réussir dans l'imitation !

          Je vous en remercie par avance.
          LylouAnne