Le week-end dernier,
le superbe navire voilier le Bélem
a fait escale au Port du Légué à Saint-Brieuc,
pour la seconde fois.


La foule s'est pressée pour le voir
 et même le visiter
 toute la journée de samedi et dimanche matin !







Le Belem,
un navire qui a vécu pas moins de cinq vies,
changé trois fois de nationalité
pour finir par retrouver le tricolore de ses origines,
trompant la mort,
survivant là où des milliers d'autres voiliers,
plus grands, plus puissants, plus neufs,
ont disparu à jamais
.

Un navire qui a suivi sa bonne étoile...



 


Le Belem (1896)
est le dernier trois-mâts barque français,
le plus ancien trois-mâts en Europe
 en état de navigation et le second plus grand voilier restant en France.


Construit à Nantes, utilisé notamment dans les Antilles,
puis tour à tour anglais, italien puis à nouveau français,
cet ancien voilier de charge,
plusieurs fois transformé, motorisé et rebaptisé,
pour divers usages
 (croisière de luxe et navire-école),
fut finalement déniché par hasard à Venise
par un amateur nostalgique dans un piteux état
à la fin des années 1970.



Racheté grâce à l’appui d’une grande banque française
qui finance la fondation qui entreprend sa restauration,
il est aujourd’hui reconverti dans le cabotage,
offre des stages d’initiation
et de découverte aux passionnés,
sert désormais à la Marine nationale
pour l’entraînement de ses mousses
et apparaît dans les grands rassemblements
de gréements traditionnels.



Le Belem
fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 27 février 1984.


Vers 11 heures dimanche matin,
le Bélem a quitté le Port du Légué
à Saint-Brieuc
pour rejoindre les ports de Dieppe et Dunkerque !



Un magnifique voilier,
qui a remporté un très gros succès par le public
venu en famille le découvrir !





Petite vidéo réalisée par mon mari !




J'ai dû faire une pause forcée
 depuis une dizaine de jours
pour soigner une grosse bronchite asthmatiforme
qui m'a mise complètement KO.
Je suis désolée de n'être pas passée sur vos blogs,
je reprends dès demain mes visites chez vous.
Je vous souhaite un très bon week-end,
même si le temps est mitigé.

Merci de votre visite,
à très vite.
 


"Coups de Gueule"
tout ce qui vous agace, vous énerve, vous fait sortir de vos gonds, sur tous les sujets...



 C'est le thème
 proposé par 
Marie-Paule
 blog Lisamax 
dans le cadre 
du Défi du 20. 
 


 Alors voilà bien un thème
 qui me laisse perplexe
 et même frappée du syndrôme de la page blanche !


Oh bien sûr, au quotidien,
il m'arrive de râler, de pester, de ronchonner 
sur tous sujets de la vie courante, 
l'éducation, 
la politique,
la télévision, 
le sport,
la circulation,
le respect, l'amitié...
mais
 d'une manière générale,
je suis une pacifiste.
Je déteste les conflits,
 les discussions sans fin.
Les coups de gueule sont-ils nécessaires ?
je n'en pas suis si sûre !!!
En revanche, je préfère de loin
 les Coups de coeur,
là je suis inépuisable !
 
Souhaitant malgré tout participer,
et après mûre réflexion,
j'ai opté pour un poème qui m'a beaucoup plu,
sur un sujet qui nous préoccupe certes
mais qui ne souffre contestation !
Je le partage avec vous...





LE TEMPS

Le temps n’attend pas.
Les minutes y sont courtes,
Les heures plus longues.
Sportif de haut niveau,
Jamais égalé,
Il nous entraîne,
A perdre haleine,
Dans sa course effrénée. 
 
On le suit,
On le perd,
On ne le rattrape pas.

Prendre le temps :
De voir,
De respirer,
De parler,
D’écouter, d’entendre.

Garder du temps,
Pour aimer,
Donner un peu de soi
Mais aussi,
Echanger, partager. 
 

S'accorder du temps Donner du temps au temps.

Dans les moments d’incertitude,
C’est un allié précieux. 


Fuir le temps :
De temps en temps
Quand il devient pesant
Oublier le quotidien
Rêver
Retrouver une âme d’enfant.

On y semble suspendu
Comme une feuille sur la branche, 
Au moindre coup de vent, 
Elle se détache, voltige 
Pour venir lentement
S’écraser sur le sol. 


C’est l’aiguille fatiguée
Du cadran de l’horloge,
Qui est à bout de souffle,
Mais qui espère encore
Gagner quelques secondes,
Pour pouvoir terminer
Son dernier tour de valse.

Mais c’est déjà trop tard
Le temps s’est arrêté...
Auteur Coralie - Poème lu ici


Voilà 
Marie-Paule,
 mon "coup de gueule" 
sur le temps 
qui passe inlassablement !

et vous, 
vous avez des coups de gueule ?


Je vous souhaite 
une belle fin de semaine,
A très vite,

Ce mois d'Avril,
je vous ai proposé un thème 
sur 
le Cinéma, au Festival de Cannes !


Avant de vous dévoiler ma participation,
je vous parle aujourd'hui 
de l'histoire
 du Festival
 de Cannes.


Celui-ci, fondé
 le  
sur un projet de Jean Zay ministre de l'Éducation nationale
 et des Beaux-arts et d'Albert Sarraut, ministre de l’intérieur, 
est un festival de cinéma international se déroulant chaque année à Cannes durant douze jours.

Il est devenu, au fil des années, le festival de cinéma 
le plus médiatisé au monde,
notamment

lors de la cérémonie d'ouverture 
et la montée des marches : 
le tapis rouge 
et ses vingt-quatre « marches de la gloire »

 Les principales projections ont lieu au palais des festivals 
et des congrès, situé sur la promenade de la Croisette.

Parallèlement à la sélection officielle du Festival 
(films en et hors compétition),
 plusieurs sections ont été créées au fil des ans. Parmi elles, on retrouve la Quinzaine, la Cinéfondation,
 la Semaine de la critique, Un certain regard,
 et surtout le Marché du film de Cannes,
 le premier au monde, en importance,
 avec 11 000 participants.

Ce festival, 
au départ simple 
manifestation touristique et mondaine,
 a été créé pour récompenser le meilleur film,
 le meilleur réalisateur ou le meilleur acteur
 et la meilleure actrice d'une compétition internationale de films.



 Plus tard, d'autres prix décernés par un jury de professionnels, d'artistes et d'intellectuels, sont apparus, comme le Prix du Jury, le Grand Prix et surtout la Palme d'or.
 La question se pose quant à créer
 un Prix de la musique originale. 
 Aujourd'hui,
 la sélection officielle se veut le reflet de la production cinématographique mondiale.
 La compétition met généralement en exergue le cinéma d'auteur ou de recherche.



En juin 1939,
 Louis Lumière accepte d'être le président de la première édition du Festival qui doit se dérouler du 1er au 20 septembre.

Le peintre Jean-Gabriel Domergue,
 crée la célèbre affiche du 1er Festival.
Dès le mois d'août, les vedettes affluent.
  On prévoit des fêtes ; inspirés par le film Quasimodo, les Américains projettent de construire une réplique de Notre-Dame de Paris sur la plage de Cannes.
 Le 1er septembre, jour de l'ouverture,
 les troupes allemandes pénètrent en Pologne, 
et le Festival est annulé.

La première édition 
du Festival 
se déroule donc
après la guerre, 
du 20 septembre
 au ,
 dans l'ancien casino 
de Cannes.


L'actuel Palais 
des Festivals et des Congrès
date de 1983. 

 En 2002,
 le Festival international du film prend officiellement le nom de Festival de Cannes, 
qui le désignait couramment.

En 2014, Pierre Lescure devient Président du Festival à la suite du départ en retraite de Gilles Jacob après la 67e édition.

Le Festival projette au total au moins 80 films répartis dans différentes sections.


En 2018, 
la 71ème édition
 se tiendra donc 
du mardi 8 au samedi 19 Mai prochain.

Cate Blanchett 
en sera la présidente du Jury
et Edouard Baer
le Maître de Cérémonie.


Hors compétition, les fans assisteront au retour 
de Star Wars sur la Croisette,
 avec la projection de Solo : A Star Wars Story.
 Puis, 2001 L'Odyssée de l'espace
 sera projeté dans une copie restaurée dans le cadre de Cannes Classics.

Le Festival a dévoilé son affiche,

 
 une image extraite 
de 
 "Pierrot
 le fou" 
de Jean-Luc Godard
 (1965) 

et c'est 
un beau baiser 
entre
 Anna Karina et Jean-Paul Belmondo 
qui est célébré. 




"C'est une femme et un homme qui s'embrassent", 
indique le festival sur son site officiel.
 Une note qui n'a rien d'anodine après l'affaire Weinstein 
et la lutte contre le sexisme et le harcèlement sexuel 
dans l'industrie du cinéma qui fait rage depuis octobre 2017.





Le mardi 8 mai prochain,
je vous propose donc 
d'ouvrir 
le Festival 
de Cannes 
à notre manière
avec
vos participations !

 J'en ai déjà reçu plusieurs, 
je vous remercie infiniment.



 A très vite,
merci de votre visite.


 En ce dimanche
 mi ensoleillé, mi pluvieux
et juste pour le plaisir,
j'ai décidé de dresser une table douceur et girly
pour un petit goûter !





J'ai opté pour une nappe en damassé rose,
sur laquelle j'ai posé une superposition d'assiettes pastel...


j'ai "enrubanné" une mini assiette dessert dans ces mêmes tons pastel...





des macarons blancs (en plâtre) 
m'ont servi de porte-couteaux...


près de chaque assiette, 
j'ai posé un mug pour une boisson chaude...


Mon centre de table est composé de deux coupes sur pied en verre garnies pour le haut de douceurs
 et d'une bougie cupcake
et pour le bas de camélias roses du jardin...


En complément,
 j'ai posé des livres Ladurée et des boîtes déco ainsi qu'un mini flacon de sucre en poudre rose (biscuits de Reims)...


puis une bonbonnière de rubans, quelques biscuits et une pomme blanche posés sur un mini présentoir en carton terminent l'ensemble...









Une ambiance toute douce 
que nous avons
 beaucoup appréciée.
 Je vous souhaite 
une bonne fin
de dimanche.

Merci de votre visite,
A très vite.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Copyright

Les textes et les photos (sauf indication de source) sont ma propriété personnelle ou rebloguées de mon Tumblr avec la source des photos.

Si la présentation de ce blog ou un élément de ce blog ou même les angles de prises de vues vous inspirent, merci de m'en informer et de le préciser sur votre blog par un petit mot.

Comme le disait Herman Melville,
il est préférable d'échouer dans l'originalité que de réussir dans l'imitation !

Je vous en remercie par avance.
LylouAnne