Je continue ma série de Cartes Postales
par la visite
 du Musée Christian Dior à Granville.


 30 ans après la constitution
 de ses toutes premières collections, en 1987, 
et 20 ans après sa fondation même 
au sein de la Villa Les Rhumbs, en 1997, 
le musée Christian Dior offre,
 pour la première fois avec une telle ampleur, 
en 2018, 
l’occasion d’un voyage unique à travers ses collections.






 Déployant dans l’ensemble des espaces du musée 
une sélection exceptionnelle
 réunissant près de 60 robes de Haute Couture, 
des accessoires, de nombreux documents d’archives,
 des objets personnels ayant appartenu à Christian Dior...






 Au premier étage,
un mini cabinet de curiosités en ébène et argent,
offert par l'Empereur du Japon...



puis une belle série d'accessoires Christian Dior 
(chapeaux, sacs, pochettes, chaussures et parfums et lithographies Dior)...







Nous admirons ensuite une magnifique collection de robes,
dont la sublime robe rouge,
 modèle phare de l'expo 2018 !




 Des robes acquises ou données et restaurées
 pour compléter les collections du musée
 sont exposées pour la première fois.





 Pour clôturer l’exposition,
 nous avons pu admirer les reproductions miniatures
 de 30 robes Haute Couture,
 spécialement créées pour l’occasion
 par les ateliers de la Maison Dior.











 




 et enfin,
nous nous sommes arrêtées
sur l'Etoile Dior !
En effet, l'étoile est l'objet porte-bonheur

de Christian Dior.
Il la conservera toute sa vie,

suspendue à un ruban dans son studio de création
et la fit reproduire en pendentif en or
pour l'ensemble de ses collaborateurs
ayant plus de 10 ans d'ancienneté !





L’exposition
 « Les trésors de la collection, 30 ans d’acquisitions » 
 illustre le patrimoine remarquable du musée Christian Dior,
 devenu Musée de France en 2002
 puis labellisé 
Maison des illustres en 2011,
 et rend à cette occasion hommage
 à l’ensemble de ses donateurs et de ses bienfaiteurs.

Chaque année,
le thème est différent,
cette exposition 2018
 est particulièrement 
réussie.



Dans une nouvelle carte postale,
je publierai également 
quelques photos
du jardin 
et de la nouvelle roseraie !



Merci beaucoup de votre visite,
à très vite.

Les vacances ne sont plus que jolis souvenirs
pour beaucoup d'entre nous,
l'été se termine doucement,
je reprends avec plaisir le chemin de mon blog
ainsi que mes visites chez vous !



J'ai décidé de partager avec vous
 quelques cartes postales de nos visites en Bretagne 
tout au long de ce bel été.



Nous commençons par le petit port d'Erquy,
  capitale de la coquille Saint-Jacques, 
situé en Côte d'Emeraude, 
une petite station balnéaire très touristique...









 Gravir la dune
les bronches emplies
d’air marin
puis découvrir là-bas
le miroir bleu aux rides
crêtées d’écume
et son argent éblouissant
Descendre vers la plage
s’asseoir sur le sable
être cet infime témoin
de l’harmonie des couleurs
et de la matière
Regarder l’horizon
et rêver de partir
seulement rêver
Rien ne vaut
le voyage immobile
déchiré du cri soudain
de la mouette

kamal Zerdoumi, 2018









"Me voici,
là où le bleu de la mer
est sans limite"

 Santoka



Crédit Photos MgRoyaume - Site Couleurs de Bretagne



 Le temps était particulièrement beau et chaud,
une journée 
très agréable
au cours de laquelle
j'ai même trouvé
 mon bonheur
en vide-grenier installé 
tout au long 
du boulevard 
longeant la mer !



Je vous souhaite une très belle semaine.

Merci de me dire en commentaire
si vous souhaitez un thème décoration
pour Septembre,
(je vous laisserai le choix entre une Table,
une Inspiration créative ou une Mise en scène).

A très vite avec une nouvelle Carte Postale.
 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Copyright

Les textes et les photos (sauf indication de source) sont ma propriété personnelle ou rebloguées de mon Tumblr avec la source des photos.

Si la présentation de ce blog ou un élément de ce blog ou même les angles de prises de vues vous inspirent, merci de m'en informer et de le préciser sur votre blog par un petit mot.

Comme le disait Herman Melville,
il est préférable d'échouer dans l'originalité que de réussir dans l'imitation !

Je vous en remercie par avance.
LylouAnne