Je pense que comme moi,
 vous êtes nombreuses à aimer les monogrammes
et le linge monogrammé !

Mais connaissez-vous leur histoire ?


   En Europe, au XIXème siècle 

(et jusqu'à la fin
 des années 50), 
savoir broder était gage
 de bonne éducation
 chez les jeunes filles.
 Les pauvres brodaient 
pour gagner quelques sous. 
Les bourgeoises
 et les aristocrates maniaient l'aiguille
 comme passe-temps.


La jeune fille 
commence
 avec les marquoirs. 
Toute jeune femme
 de bonne éducation 
doit savoir broder à la perfection.
 Elle commence son apprentissage à l'école
 avec les "marquoirs", 
morceaux d'étoffe sur lesquels elle brode
 au "point de marque" (l'ancien nom de l'actuel "point compté")
 les lettres de l’alphabet et les chiffres.


 Elle y marque également son nom, prénom 
et année de réalisation.
  La réalisation du trousseau était également un acte symbolique. 
En déposant des lettres de couleur "rouge sang" sur le tissu, 
l'écolière alors âgée d'une douzaine d'années,
 inaugurait le passage dans sa vie de femme.

 En outre, la marque est toujours réalisée en rouge 
car cette couleur résiste bien aux nombreux lavages. 



Le terme trousseau vient du vieux français "trousser"

 qui signifie "mettre en paquet". 

Le trousseau
 était donc le "paquet de linge" 
que la jeune fille emportait 
en quittant ses parents 
 pour se marier.

Chiffrer
 ou marquer le linge
 consiste donc
 à y broder ses initiales.

Si le marquage 
est purement utilitaire,
la broderie quant à elle

 est un raffinement ornemental.
Elle est souvent réalisée

 "blanc sur blanc" pour la lingerie. 
Elle témoigne d'une condition sociale aisée. 

On montre ainsi que l'on a fortune et loisirs permettant d'occuper son temps à embellir le linge.





Au XIXème siècle,
on marque le linge avec des lettres romaines et gothiques.

Puis jugeant ces caractères trop limités, 
les brodeuses en inventent d'autres, plus ornés,
 plus imposants, 
réalisés à partir de planches de modèles.



 Les monogrammes 
composés des initiales enlacées des futurs époux 
s'enrichissent de modèles de lettres d'alphabet
 en écriture gothique, anglaise, romaine,
 ou bien fantaisie
 (caractères "chinois", bambou, Art Nouveau). 



On peut arriver ainsi à dater le linge
en fonction du type de lettres utilisées selon les modes de l'époque et des arrivées de nouvelles typographies 
marquant le développement de la presse dans la vie quotidienne.







Les monogrammes
font partie des richesses de notre patrimoine. 
Une façon originale 
de ne pas
 les oublier
 et de rendre hommage 
au travail
 de nos aïeules 
est d'utiliser
 le linge ancien dans notre quotidien,
 les grandes occasions, de le revisiter au travers de créations textiles qui les mettent en valeur.
  

 Source ici 


Sources 
et références sur le sujet Sajou, 
passion des alphabets anciens" Véronique Maillard - Editions Mango Pratique
- Avril 2004

"Autour du fil, l'encyclopédie des arts textiles" Editions Fogtal - 
Paris 1988

"Marquette, marquoir.." Dominique Jacquemin - Chineur n°39 - 
Janvier 2001

"Comment vivaient nos ancêtres :
 De leurs coutumes à leurs habitudes" Jean-Louis Beaucarnot - Editions Lattès - Novembre 2006

Photos mes Tumblr et Pinterest


De nos jours,
les trousseaux de mariage tels que décrits 
dans ce billet n'existent plus
mais le beau linge brodé
 et monogrammé
 reste une valeur sûre 
et de plus,
 très tendance en décoration 
et art de la table.

 J'aimerais beaucoup en broder...
heureusement que j'ai des amies brodeuses
talentueuses, 
n'est-ce pas Antonietta, Cricri et Solange ?
vous êtes des artistes.

Merci de votre visite,
j'espère que ce billet a retenu
 votre attention,
à très vite.
Merci également de vos messages
j'ai beaucoup apprécié.

44 Vos petits mots d'amitié:

MY SHABBY FRENCH LIFE a dit…

Magnifique article ! J'ignorais la provenance du terme trousseau...
bisou bisous

Au fil du temps a dit…

ton article est superbement illustré - tous ces monogrammes sont très beaux - il existe de très belles collections de marquoirs anciens - plus simplement c'est avec plaisir que j'utilise les nappes brodées qui me viennent de famille - car c'est du linge pratiquement inusable

Anonyme a dit…

De mon temps on commençait le trousseau des filles à la communion,
car souvent le mariage se faisait très jeune 17 ou n18 ans,
la fille devait avoir dans sa dot, tout le linge de maison et le mobilier de la cuisine qui comprenait :
une table, 4 chaises et un réchaud (et oui les laves linges et vaisselles n'existaient pas, les gazinières non plus).
et les garçons devaient porter la chambre.
En principe le linge surtout les draps était brodé.
Tes monogrammes sont somptueux
Bonne fin de journée
Bisous
Maryse (d'Argence)

Anonyme a dit…

coucou lylou,
merci pour l'info je ne savais pas.
j'adore le monogrammes comme beaucoups d'entre nous.
bonne soirée.bisous cricri

au 3, rue des p'tits gâteaux a dit…

Un superbe billet! Moi aussi j'aime beaucoup les draps anciens et brodés! Je trouve ça très romantique. Mais je suis incapable de réaliser de tels ouvrages et c'est bien dommage!-)
Merci pour cette petite leçon si joliment illustrée!
Gros bisous et bonne semaine!
Lali

Syl. a dit…

C'est superbe. Et le lin teinté est une très bonne idée. J'ai des petits trésors dans ma commode et j'aime les admirer.
Bonne fin de semaine !

chat bleu a dit…

je connais bien ma grand-mère petite main a brodé tout son linge, il me reste un tout petit monogramme.

FéeLaure ♥ a dit…

Superbe ton billet Lylou, tu t'en doutes il m'a passionnée ; je connaissais l'origine du trousseau mais pas tout ce qui s'y rapportait, merci beaucoup pour ce merveilleux billet.
Tout ce linge ancien me passionne, j'ai la chance d'avoir une magnifique pièce ancienne à mes initiales d'épouse, un très beau cadeau qui m'a énormément touchée
http://laurefeerie.canalblog.com/archives/2013/12/20/28695359.html
Douce soirée & gros bisous

Giny-LB a dit…

Que c'est beau le linge ancien brodé ! Merci pour toutes ces infos sur les monogrammes, c'est passionnant.
Gros bisous

4'ine a dit…

Une belle histoire que tu nous contes là . Les monogrammes sont magnifiques, j'en ai encore quelques uns de mon trousseau!!! Eh oui ça fait vraiment "vieux" de dire ça!!!! bizzzzz

calinquette a dit…

De beaux trésors que tu nous montre là. Un régal pour les yeux qu'une amoureuse de beau linge... Magnifique ! Bisouilles

DEFILENCADRE a dit…

Les monogrammes que tu nous montres sont une splendeur. J'ai moi même brodé un service de table avec mes initiales de jeune fille, une nappe et 12 serviettes. Mais je ne la sors que pour les grandes occasions car il est difficile sur cette nappe d'enlever certaines taches. Merci pour ce retour dans le passé. Bisous EVELYNE

soleildelange a dit…

Hello......
Rhoooooo....Lylou......
Superbe Article......
J'aime aussi tous ces monogrammes....
Je ne sais pas les broder comme sur les draps...
J'en possède qq uns....
Une nappe et serviettes de table de mes beaux-parents...
J'aime le linge et la vaisselle......
J'aime les broder au point de croix.....Lol....
Grâce à Toi, mon vocabulaire grandit....
Trousseau....Trousser...Mettre en paquets.....
J'en ai posté 5 ce jour.....
Alors Surprise dans les BAL.....
5 précédents envoyés ou remis
Dont Toi ma Lylou
Pour Remercier et Reconnaissance....
Allez ça sent bon tout ça.....
J'ai envie de me glisser dans le lit aux draps brodés....Lol....
MERCI pour ce billet d'histoire brodée x x x
GROS BISOUS
Douce soirée

nelly a dit…

J'ai appris des choses en te lisant...merci :)
@ bientôt
Nelly

laurence a dit…

merci pour ce billet éducatif , le monogramme à la couronne fait drolement envie !
belle soirée, des bises
laurence unpeudhier

Jackie a dit…

Superbe tout ce linge, j'adore ton billet, un savoir faire qui hélas ce perd, merci ma Lylou de nous en avoir fait profiter, certains monogrammes sont de toute beauté !
Belle fin de soirée et à bientôt
Gros bisous

bibiche77 a dit…

Merci pour ce joli billet; ça devient rares dans les vide-greniers de trouver un beau linge ancien monogrammé en bon état; d'ailleurs j'ai parlé de ça avec Nora Coeur d'artichaud en répondant à son commentaire laisser sur mon billet d'aujourd'hui! ! je lui a dit que je cherche du linge ancien monogrammé et surtout avec un BG ou GB, et je viens maintenant sur ton billet et je vois la 1ere photo du linge avec un monogramme BGB !! tout ce qu'il me faut ;)
Bisous et bonne soirée ma Lylou
Bibiche

Ghislaine a dit…

Quelle beauté, quel travail! ce billet est une petite merveille! j'en remplirais des armoires de tout ce beau linge! rien que de regarder ces broderies tout en finesse et en délicatesse, cela me remplit d'émotion!
J'ai commencé mon trousseau à quinze ans, j'avais fait broder une nappe et des serviettes à mes initiales, je devais avoir 18 ans!
merci ma Lylou, et gros bisous!
Ghislaine

Maria Lina a dit…

Un gros merci pour ces informations, tellement intéressant, j'adore les monogrammes, c'est si beau, élégant et romantique! De gros bisous tout doux et bonne journée!

CathyRose a dit…

C'est un très joli billet ma Lylou qui fait écho à mon travail avec Nicole vendredi et mardi puisque nous avons trié le linge ancien ... beaucoup de jolies pièces, draps, taies, services de table, chemises ...! Aujourd'hui on teint tout ce linge pour le remettre au goût du jour ... Je connaissais tout ce que tu nous dis car c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup !
Très belle journée !
Grosses bises
Cathy

la nonna a dit…

que le vieux linge etait bien joli, bisous ma belle

Marie la Pirate a dit…

Ohh merci merci pour ce bel article,
j'aime tellement le linge ancien que j'utilise très souvent à la maison !!
Très belle journée
Bisous
Emmanuelle

nélinha a dit…

le linge ancien nous raconte de bien belles histoires et de souvenirs, j'ai la chance d'en posséder beaucoup ainsi que des monogrammes je les affectionne particulièrement...Merci chère Lylou pour ce bel article tu les mets si joliment en valeur...et j'aime ça
Bisous tout plein
Nélinha

Frieda a dit…

Bonjour LylouAnne
Je me pose souvent des questions en observant ces monogrammes
sur du linge ou des serviettes trouvées en friperie
Une belle tradition qui préparait bien la future mariée
et occupaient les riches dames
Bisous et merci pour ce partage
Frieda

val a dit…

j'ai des draps, des nappes et des serviettes avec des monogrammes de mon arrière grand mère, ma grand mère et ma maman, cela vient de leur trousseau de jeune mariée encore en parfait état
de vrais trésors que je garde très précieusement
bisous

mireille_63 a dit…

Comme toi je partage cette engouement pour le linge brodé, surtout de famille, il en a d'autant plus de valeur que je connais les difficultés qui ont accompagné les brodeuses de ma famille.
Merci pour tous ces éclaircissements, c'est très intéressant.
Belle journée chez toi, bises. Mireille

Rachel Hugo a dit…

Je suis toujours admirative devant le linge brodé que j'adore et en particulier les monogrammes !
je connaissais un peu l'histoire du trousseau ayant lu pas mal de livres à ce sujet , mais j'ai appris d'autres choses , moi qui suis passionnée par la généalogie ( d'ailleurs Jean Louis Beaucarnot a écrit nombres d'ouvrages à ce sujet ) et tout ce qui touchent nos ancêtres , autant te dire que j'ai lu ton billet avec enchantement !
Bonne journée , Bisous

tablenfête a dit…

Je chine tous les dimanches et c'est vrai que le linge ancien monogrammé est vraiment magnifique, j'en possède un peu j'adore ça ! Ton billet est très intéressant et les photos splendides, un vrai régal pour les yeux. A très vite pour ta table...j'avais également penser faire une table sur les astres.Bises Séverine

Annie a dit…

tes photos sont superbes je possède quelques draps et serviettes de table et je peux te dire que je les gardes précieusement .
bisous
Annie

Brigitte a dit…

Joli retour sur le temps passé , mais qui, par ces trésors ne peut pas s'oublier. brigitte - bricreatif

antonietta a dit…

Une fascinante recherche sur les monogrammes et les initiales brodées,
qui redécouvre la valeur artistique et symbolique de ces détails.
Meme les photos font ressortir la beauté et la varieté de cettes broderies.
Je suis reconnaissante à toi, pour m'avoir mentionné avec Solange, la vrai fée aux mains d'or.
Toi, Lylou, avec ta "générosité" nous fais découvrir l'ame des choses.
Avec gratitude
Antonietta

des ailes de papier a dit…

quel merveilleux billet sur un sujet que j'adore : une jolie idée de ronde aussi ?

j'utile tous les jours ce linge pour dormir avec une belle chemise brodée et des draps, pour manger avec une belle serviette brodée et pour décorer bien sur avec de jolies pièces trop fragiles pour être portées ou utilisées!
bonne soirée à toi
gros bisous
sophie

jeanne a dit…

Un billet très intéressant ma chère Lylou, merci, je viens d'apprendre beaucoup de choses grâce à toi ! J'aime le linge broder d'initiales comme celui que la grand-mère de mon époux, lui à offert à notre mariage ! Marqué de rouge, en effet !!!!! Bises, belle soirée. Jeanne

Fleurdesprairies a dit…

Voilà un billet bien intéressant qui m'a appris des choses sur ce beau linge brodé.
Je n'ai malheureusement pas de linge de famille brodé, ma mère est partie travailler comme servante loin de chez elle à 12 ans, elle n'a donc jamais eu le temps de broder. Elle a juste confectionné des draps avec des jours échelles que je garde précieusement mais que j'avoue ne plus utiliser.
J'ai bien sûr des nappes chinées avec des initiales, que j'utilise régulièrement. Et des serviettes pour les repas festifs! J'y tiens beaucoup.
Bisous
Odile

Neill a dit…

C' est un reportage très intéressant, et c' est tellement beau ce linge, ce linge ancien ...
Bise Lylou et bonne journée
Neill

Anonyme a dit…

très bel et passionnant billet!!! j'ai adoré le lire, bises.Milouna

criquette a dit…

quel bel article c'est splendide ce linge ancien et malheureusement cela ne sa fait plus
j'ai juste eu de la chance de trouver à Burano deux mouchoirs blancs pour Yvan brodé blanc bien sur avec sont initiale et je trouve cela magnifique

j'en possède également 'recu à ma communion)
bisous

criquette

ps continues à nous enchanter encore et toujours avec tes merveilles

bisous

Josie a dit…

Merci Lylou d'avoir fait ressurgir des choses lointaines ... Le trousseau par exemple !
Tout ce linge de maison est magnifique et souvent je trouve en brocante du beau linge avec monogramme mais jamais les bonnes lettres !
Bon week end ! Et encore merci du partage !
Bizzz

Sylvie a dit…

J'apprécie beaucoup ton billet ma chère Lylou, j'ai des 2 services de table à Maman brodés, mais des années 50.
Quand je peux je récupère des draps anciens avec des monogrammes.
Grace à toi j'ai levé le mystère sur les initiales rouges brodées sur du linge à ma Belle-maman!
Bon week-end ma Lylou.

Evelyne B a dit…

Merci pour ce post très instructif. J'ai gardé des services de famille, dont un que j'ai passé à la teinture pour lui donner une seconde vie. Dommage que l'on apprenne plus à broder.
Bises

secrets de brodeuse a dit…

J'adore les monogrammes et ton billet je l'ai beaucoup apprécier et tout lu et j'en ai eu pleins les yeux, si je devais remonter le temps ça serait cette époque pour pouvoir broder tous les jours

kikilou a dit…

Ma grande soeur a eu droit à son trousseau mais si le linge remplissait son armoire, il n'était pas question, pour elle, de le marquer. Est-ce pour cela que je ne l'ai pas eu ? J'ai appris le poix de croix à l'âge de 4-5 ans et ensuite je brodais en regardant les images sans description du point. Aussi ai-je fait pas mal d'erreurs mais à huit ans, je refusais d'aller jouer dehors pour broder. Ton billet me fait un énorme plaisir en me montrant ces monogrammes. J'ajoute qu'ils sont aux initiales de la jeune fille. Ma tante, brodeuse, n'a pas eu assez de sa vie pour utiliser tous ses draps.
Gros bisous, ma Lylou, et bon dimanche parmi ces merveilles.

escargotine a dit…

j'ai une passion pour le linge ancien - ton article est superbe - bisous fleuris du soir

Sara Bagés a dit…

Moi, j'addore aussi. Ma mère a-t-elle suivi tout ce processus en faisant sont trousseau (aixovar en catalán, c'est un mot joli), et j'en ai une bonne partie. Je ne sais pas broder, déjà, même que j'ai brodé à l'école, et moins mes filles, cependant j'ai pris de l'intérêt à fur et à mesure que j'ai fait des années et que j'ai eu un fiancé.
Pourtant je m'ai fait broder pour une bonne brodeuse, à la machine, bien sûr, la linge mienne et de mes filles, mais en ce momento c'est difficile d'en trouver une, et seul si tu en achetes peut être qu dans la boutique on en connait une.
Je me souviens des noms sur mon tablier d'écolière...tout change.
Merci pour ce joli billet, cela serait aussi une belle idée pour partager dans la blogo, nos monogrammes sur la linge ou les couverts...Pas?
Gros bisous.

Enregistrer un commentaire

Merci infiniment de votre visite - LylouAnne

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Copyright

Les textes et les photos (sauf indication de source) sont ma propriété personnelle ou rebloguées de mon Tumblr avec la source des photos.

Si la présentation de ce blog ou un élément de ce blog ou même les angles de prises de vues vous inspirent, merci de m'en informer et de le préciser sur votre blog par un petit mot.

Comme le disait Herman Melville,
il est préférable d'échouer dans l'originalité que de réussir dans l'imitation !

Je vous en remercie par avance.
LylouAnne