Mercredi soir, le bijoutier de la rue de la Paix présentait dans la capitale britannique près de 600 pièces exceptionnelles, dont la plus chère atteint les 20 millions d’euros. Une performance placée sous le signe de l’Inde mystérieuse.

Un thème inscrit dans l’histoire d’une marque qui, dès 1913, présentait à New York une collection de bijoux « d’après l’art indien ». Des jades moghols, des boules de rubis, des émeraudes gravées… « La culture de l’Inde est à l’origine du style Cartier, affirme Pierre Rainero, en charge du patrimoine de la société. Au tout début du XXe siècle, Louis Cartier a été très influencé par la vision des couleurs des bijoux indiens mariant le rouge et le vert, ainsi que par le bleu et le vert des céramiques islamiques. C’est ce que l’on appellera, plus tard, le style Tutti Frutti. Les motifs stylisés ont, quant à eux, aidé Cartier à prendre le chemin de l’abstraction. »

0 Vos petits mots d'amitié:

Enregistrer un commentaire

Merci infiniment de votre visite - LylouAnne

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Copyright

Les textes et les photos (sauf indication de source) sont ma propriété personnelle ou rebloguées de mon Tumblr avec la source des photos.

Si la présentation de ce blog ou un élément de ce blog ou même les angles de prises de vues vous inspirent, merci de m'en informer et de le préciser sur votre blog par un petit mot.

Comme le disait Herman Melville,
il est préférable d'échouer dans l'originalité que de réussir dans l'imitation !

Je vous en remercie par avance.
LylouAnne