En ce timide début de printemps,
et à l'occasion de notre rendez-vous mensuel



J'ai envie de vous parler aujourd'hui de
Castel Meur, 
la petite maison entre les rochers.





Cette petite maison de pierre
située à Plougrescant dans les Côtes-d'Armor,
non loin de Tréguier
est connue dans le monde entier.

En effet,
elle a été construite et enchâssée
 entre deux énormes blocs de granit,
à quelques mètres d'un gouffre et
 entourée d'un muret de pierre,

 Sorte d'image d'Epinal, 
cette curiosité était devenue la carte de visite
 d'un village bordant des falaises sauvages et une nature
 qui a laissé libre cours à sa fantaisie.



Castel Meur est donc le nom de cette maison surprenante. 
Elle tourne le dos à la mer depuis 1861,
 année de sa construction,
 pour se protéger des vents violents qui soufflent
 lors des tempêtes, fréquentes à cet endroit.




  Cette demeure minuscule fut érigée à une époque
 où les permis de bâtir n'existaient pas,
 où chacun pouvait construire à sa guise
 et laisser libre cours à sa fantaisie.
Il fallait par ailleurs avoir un amour immodéré 
pour la mer et ses caprices pour vivre en un tel endroit,
 surtout en hiver.

 Son bâtisseur était de cette trempe 
et vivra ici de nombreuses années,
 creusant presqu'entièrement de ses mains la lande
 pour y aménager deux étangs.

 



 L'occupante actuelle, en effet,
 petite-fille du premier maître des lieux quittera Tréguier
 où elle était née, pour aller faire fortune en Amérique.
 Après avoir cédé son affaire,
 elle revint s'installer ici en 2004.

Entretemps, les édiles locaux, 
soucieux de développer la vague déferlante 
du tourisme côtier,
 se seront emparés de l'image de Castel Meur
 pour en faire l'emblème 
de la Pointe de Plougrescant ...




Elle fera le tour du monde,
 générant un engouement tel
 qu'elle n'était plus considérée
 par le visiteur de passage comme une propriété privée
mais comme un site ouvert à toutes les curiosités.




 La désinvolture ira à son comble un beau jour d'été
 où un autocar de touristes japonais 
aura la mauvaise idée de s'arrêter là :
 ses passagers voulant à tout prix un souvenir original
 iront jusqu'à grimper sur le toit de la maisonnette
 afin de s'y faire photographier ! 

Les dégâts occasionnés 
 pousseront la propriétaire à protéger son bien :
 elle intentera une action en justice
 afin de faire valoir sa "propriété à l'image" et,
 depuis lors, 
toute représentation commerciale 
de Castel Meur est désormais interdite ...
 On ne trouve désormais plus aucune carte postale
de cette petite maison.
 
 Une barrière interdit l'accès au site 
bien au delà des limites de la propriété
 




Derrière la petite maison,
 une faille s'est taillée un chemin 
presque jusqu'au pied du rocher qui la protège.

 Faisant face aux éléments lorsque les vents soufflent,
 ses pans de rochers en amplifient le déchaînement
 au point d'en faire trembler,
 parfois, les fondations. 


 






A proximité,

une autre
curiosité
de la nature

qui  a fait 
  la renommée 
de Plougrescant 


le Gouffre !

















 
 Situé à l'autre extrémité
 de la plage,
 s'enfonçant un peu plus dans la mer 
devant un amas chaotique,

 le "vrai" 
Gouffre 
 ouvre sa gueule tel un dragon tapis
 dans les entrailles du granit rose
 qui caractérise
 la côte.


 Surnommé
 gouffre de la Baie d'Enfer,
 il est formé
 d'un enchevêtrement 
de pans de falaise écroulés 
il y a bien longtemps. 

Les jours de tempêtes font vibrer les rochers
 où le vent et les éléments déchaînés hurlent alors
avec une rare intensité la force d'un océan tout proche.





Le panorama qui s'y déroule
 semble ne plus vouloir s'arrêter
 à l'horizon d'une côte parsemée de pointes
 et de rochers rivalisant de sauvagerie.

Ce site remarquable
 mais surtout impressionnant par la rudesse du paysage,
 décuple l'impression 
d'être en enfer lors des coups de vent.




 A ce moment,
 les déferlantes se ruent avec une violence décuplée
 entre les énormes blocs de granit, 
soulevant des gerbes d'écume soufflées
 sur des centaines de mètres !


Certains jours, le déchaînement des éléments
 prend des proportions extraordinaires,
 comme en mars 2008
 où des vagues gigantesques faillirent emporter
 Castel Meur. 

D'une hauteur et d'une violence extrême,
 elles soulevèrent des tonnes de galets,
 arrachant également les pierres du muret d'enceinte
 édifié il y a 150 ans,
 pour les déposer plus loin,
 sur près d'un mètre de hauteur !

Lors du calme de l'étale, 
le site paraît pourtant bien tranquille ...













 





J'espère que ce billet  vous a intéressées,
et je vous invite à rendre visite
pour découvrir toutes les participations  de ce 1er Avril.



Je vous retrouve mercredi
avec ma 2ème Table de Pâques,
dans des tons traditionnels...



30 Vos petits mots d'amitié:

Michèle a dit…

Tu nous offres là un magnifique billet étonnant. Cette petite maison est surprenante entre ses deux énormes blocs de granit. La propriétaire actuelle a bien du mérite à vivre dans un endroit aussi sauvage, même si par ailleurs c'est absolument splendide. Je ne parle pas des photos qui sont prises magistralement. Bisous Lylou et belle fin de week-end pascal.
Michèle

kat a dit…

J'ai adoré l'histoire de cette petite maison née entre deux rochers de granit.
Très belles photos qui me rappellent la Bretagne de mon grand-père.
Gros bisous
Kat

Marinou a dit…

En tant que Finistérienne Nord, j'imagine sans problème ce que doit être une tempête dans cette petite maison!! En 2008, c'est vrai que les pierres ont volé!! Dans mon coin, un énorme rocher s'est déplacé de plusieurs mètres!!
Sais tu que dans cette maison de granit, coincée entre ces rochers de granit,il y a un taux de radon énorme!! Pas folichon d'y vivre!.... Bon, ne jouons pas la rabat-joie!! C'est une ravissante maison bretonne! Bisous. Marinou

MY SHABBY FRENCH LIFE a dit…

Comme tu le sais j'habitais à une volée de moineaux de Plougrescant, et en ouvrant ton blog : choc ! Ma "bretonnitude" s'est réveillée et l'émotion m'a submergée... Nostalgie peut-être, mais pas regret en tous les cas.
Merci Lylou

DEFILENCADRE a dit…

Nous avons fait de la randonnée sur le chemin des douaniers jusqu'à Tréguier, mais malheureusement nous n'avons pas vu cette maison. Quel dommage. Heureusement qu'il y a des blogs pour nous faire découvrir ces merveilles. bisous EVELYNE

cathdragon a dit…

quelle belle promenade ! bien agréable ! cette maison est superbe ! bsiosu cath

Fabymary POPPINS a dit…

j'y suis allée et aurai bien vécu là, bisous ma lylou

veropapilles a dit…

De très belles photos et une belle histoire que je ne connaissais pas du tout... Merci pour l'histoire. Biz et bonne soirée. Véro

Table, déco et gourmandises a dit…

J'ai été totalement captivée par l'histoire extraordinaire de cette petite maison !
Merci Lylou pour ce beau moment et ces superbes photos, une belle fin de week-end !
Bisous et douce soirée à toi.
Valérie D.

Sylvie a dit…

Merci Lylou de ce papotage très agréable. Effectivement je ne connaissais pas l'histoire de cette célèbre maison.
C'est très beau, mais pourtant aimant la mer, je n'y vivrais pas! surtout l'hiver!!!!
Bisous
Sylvie

Vivie3 a dit…

j'adore......superbe photos et jolis textes.....j'aimerai tant y passer un hiver pour me couper entièrement du monde et entendre la mer.....un peu comme sur un phare....mais avec un peu de terre....
Bravo à toi c'est magnifique......

Anonyme a dit…

J'ai adoré ton reportage!! l'histoire de cette petite maison est captivante et si bien contée! Bravo Lylou !
Merci pour ce merveilleux voyage !
Bisous .....j'ai hâte de lire la prochaine! et bravo pour le photographe !
Martine H
Dentelles Harmony's & Patine

4'ine Déco, patines etc;;; a dit…

Merci de ce joli partage félicitations à la famille Lylou bizzzzzzzzzz

Valérie a dit…

splendide comme endroit et la maison coincée entre ces rochers à l'air d'être protéger du temps qui passe mais personnellement, je ne pourrai pas vivre là toute l'année
merci pour ce beau papotage
bisous

Rêves d'enfants a dit…

tes billets sont très riches en renseignements tu fais de ravissants reportages et ils sont tjrs illustrés avec de magnifiques clichés
Merci pour tous tes partages toujours très généreux
Bisous
Maguy

Rosa Castellar a dit…

magnifique papotage plein de belles photos pour revêr.
Bon mois d'avril ma chére Lylou
bisous
Rosa

nathie01300 a dit…

Tes photos m'ont enchantée. Un lieu magnifique.
Bonne journée.

Vivie a dit…

Insolite cette maison entre les rochers. Moi je ne connaissais pas tu vois alors merci. Superbes tes photos de la mer. Bizzzzz et douce journée

sophie a dit…

une ravissante petite maison!
un joli papotage!
belle journée à toi
bises
Sophie

criquette a dit…

J'adore ton papotage et figures toi qu'avant le milieu à peu pres de ton texte je me disais comme j'aimerais avoir une carte postale de ce lieu !!!!
un lieu magnifique mais quel courage pour vraiment y vivre car la mer a ses avantages mais ses desavantages aussi par mauvais temps meme si disposée convenablement vis à vis du vent

bisous et un tres grand merci de me faire connaitre ce superbe lieu

Berthe a dit…

Bonjour très beau papotage très instructif,et les photos sont plus que belles,merci pour ce beau partage,bonne journée Berthe

jeanne a dit…

Un grand merci à monsieur Lylou !!!!!! Les photos sont magnifiques et je découvre cet endroit magique, merci beaucoup à vous deux, ce site est vraiment remarquable ! Gros bisous et belle semaine. Jeanne

CathyRose a dit…

Merci ma Lylou pour ce joli billet ! Je n'avais jamais entendu parler de cette petite maison et c'est un plaisir de la découvrir ! Merci aussi à Mr Lylou pour ses photos magnifiques et pour les risques qu'il a pris en photographiant le gouffre !!!
Très belle soirée !
Grosses bises
Cathy

Anonyme a dit…

Un grand merci pour l'histoire de cette petite maison que j'ai chercher une année en vacance,
dommage on auras plus de carte postale alors merci a Mr LYLOU un agréable papotage,
je voulais te féliciter pour ta magnifique table avec les petits lapins tu a de jolie roses blanches,BRAVO.
Bonne soirée
esprit mer

chris a dit…

Connue de tous sauf de moi ! Une corde en paille de riz aurait suffit a arrêter les hordes de Japonais. En effet, elle signale que l'endoit est habité par un kami, un Dieu.
Un site remarquable que j'aurais découvert grâce à toi et à Monsieur Lylou. Merci.
Bises et bonne nuit !

Tinta Cirera a dit…

Je ne la connais pas, c'et une merveille!

chemindetables a dit…

non seulement ton billet m'a intéressé mais il m'a passionné !!!!!!!!!
il est extraordinaire
et tu me connais je suis sincère
ce site est connu du monde entier...eh bien pas de moi.....!!!!!!!!
une découverte formidable, cette maisonnette est tellement originale et tout autour si sauvage mais si beau
qu'elle tristesse l'histoire des japonais mais ça ne m'étonne pas , les touristes se croient souvent tout permis , du moment qu'il ne sont plus dans leur pays ......
ce gouffre est tellement impressionnant et fascinant
énorme merci de ce fantastique papotage, je t'assure, à mette dans les annales !!!!!!
et bien sur transmet mes félicitations à Mr Lylou pour ses photos époustouflantes, magnifiques, j'adore comme tu t'en doutes
gros bisous
patricia

escargotine a dit…

un superbe papotage ma Lylou - gros bisous fleuris du soir

Au fil du temps a dit…

de magnifiques paysages - il ne manque que le bruit de la mer sur les rochers - j'espère que la petite maison a retrouvé sa tranquillité et qu'elle continuera longtemps à se faire admirer.... de loin !

boubou a dit…

coucou cette petite maison est magnifique, je m'y verrais vraiment bien. Biz boubou

Enregistrer un commentaire

Merci infiniment de votre visite - LylouAnne

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Copyright

Les textes et les photos (sauf indication de source) sont ma propriété personnelle ou rebloguées de mon Tumblr avec la source des photos.

Si la présentation de ce blog ou un élément de ce blog ou même les angles de prises de vues vous inspirent, merci de m'en informer et de le préciser sur votre blog par un petit mot.

Comme le disait Herman Melville,
il est préférable d'échouer dans l'originalité que de réussir dans l'imitation !

Je vous en remercie par avance.
LylouAnne