Le 2 février 1905 
naissait
 le premier personnage féminin
 de 
la bande dessinée, 
Bécassine.

Bécassine a 110 ans aujourd'hui. 
Du haut de ses albums, la toute première héroïne de la BD 
(toujours dessinée sans sa bouche) doit en rester sans voix !

Le 2 février 1905, en effet naissait Bécassine,
 dans le premier numéro de la revue La Semaine de Suzette. 

Sous le trait inspiré 
d'Émile-Joseph-Porphyre Pinchon 
et les histoires de Caumery 
 (alias l'éditeur Maurice Languereau),
 cette petite Bretonne 

aura traversé le siècle 
sans jamais abdiquer
 sa proverbiale bonne humeur.

Selon 
Marie-Anne Couderc, 
auteure de Bécassine inconnue 
(CNRS Editions, 2000),
 ce personnage,
 aujourd'hui irremplaçable,
 n'aurait peut-être jamais vu
 le jour si,
 à la veille du bouclage, 
une défection 
n'avait laissé une page blanche.

 La rédactrice en chef, Jacqueline Rivière, 
a eu l'idée de raconter une bévue de sa propre bonne qui était d'origine bretonne.

 Ayant improvisé un scénario intitulé 
L'Erreur de Bécassine,
 elle demande à un artiste peintre venu apporter ses planches, de le traduire en images.
 Pris au dépourvu, Émile-Joseph Porphyre Pinchon (1871-1953) s'exécute et s'enthousiasme rapidement.

Dans les semaines qui ont suivi cette première parution,
 les lecteurs séduits et amusés en ont redemandé. 
C'est donc sous l'impulsion de l'éditeur Maurice Languereau (1867-1941),
 qui signe par l'anagramme de son prénom, 
 Caumery, 
que poursuivirent les aventures de cette intrépide jeune Bretonne 
au parapluie rouge, 
montée à Paris pour se mettre au service de la marquise de Grand-Air,
 toujours coiffée d'un bonnet blanc,
 et invariablement vêtue 
d'une jupe de feutrine vert foncée, 
surmontée d'une guimpe blanche, 
rehaussée d'un corset rouge.

Un tout petit nez et... 
pas de bouche
 
Le tandem Caumery et Pinchon 
invente ainsi une enfance à l'ingénue,
 et la font naître
 dans une métairie de Clocher-les-Bécasses, 
non loin de Quimper,
 sous le nom d'Annaïk Labornez. 


 Elle tire son pseudonyme de son nez 
«si petit qu'on le voyait à peine»,
 contrairement au bec des bécasses.
 Les parents de l'enfant en sont d'ailleurs plongés dans le désarroi, et s'inquiètent car, 
selon une croyance répandue, 
l'intelligence d'un individu serait en proportion de la longueur du nez. 
Voilà comment Bécassine se voit pourvue, d'emblée, d'un destin hors du commun.

Bécassine est une paysanne,
 à n'en pas douter. 
Elle possède un solide savoir de campagnarde.
 Elle peut parler en connaissance de cause du marché des pommes de terre qui monte,
 tandis que celui des cochons est en chute libre. 
Mais, c'est surtout une enfant qui a eu la malchance de voir le jour dans un milieu tout à fait fruste. 
Son père et sa mère l'aiment, c'est certain. Mais, très vite, elle va vouloir échapper à sa condition.
À l'image de bien des adolescents de sa condition, 
à l'époque, elle participe à l'exode rural vers la capitale:
 il s'agit pour toutes de trouver un emploi.

 D'où le fait qu'elle abandonne l'école primaire à l'âge de dix ans, décidée qu'elle est, à ne plus être à la charge de ses parents.
 Elle s'essaie tout d'abord
 au métier d'apprentie couturière
 au Palais des Dames, 
à Quimper, 
puis tente de devenir serveuse chez le restaurateur Bogozier,
 avant d'être embauchée 
par Mme de Grand-Air 
à Paris, 
avec la conscience d'obtenir là une grande promotion.

Bécassine est inculte, 
mais elle possède une énorme intuition et beaucoup d'imagination.
 Bébé, elle aura, par exemple, essayé d'attraper le reflet de la lune dans une bassine.
 Elle possède une logique à elle. 
C'est une héroïne totalement marginale, inclassable. 
Elle est gaffeuse.
 Elle fait souvent rire à ses dépens. 
Mais elle n'aura jamais fait de bêtises 
ou d'erreurs avec Loulotte, 
la petite orpheline recueillie par la marquise de Grand-Air, dont elle est successivement la nourrice et la gouvernante.

Une femme moderne

Bécassine est capable de prendre des initiatives.
 C'est une travailleuse acharnée. 
 Elle comprend très vite l'importance du développement des sciences
 et des techniques, 
sans le redouter 
le moins du monde. 

Ce n'est pas une passéiste,
 elle adore parler au téléphone
 et apprend à conduire sa propre automobile, 
ce qui était rarissime 
pour une femme, 
à cette époque. 

 Elle effectue de grands voyages,
 aux Amériques 
chez les Indiens,
 en Turquie et en Angleterre.
 Elle prend deux fois l'avion.

Elle prend part 
aux combats de son siècle,
 combats au sens strict 
dès lors qu'elle participe 
aux 
deux grandes guerres mondiales
 du XXe siècle. 

Elle est avant-gardiste
 et anticipe
 les avancées de l'émancipation féminine.

 Cela fait d'elle une moderne, mine de rien, sans son bonnet.

 Elle manifeste à tout moment son esprit d'indépendance. 
Et elle est un brin extravagante.
On a souvent dit que Bécassine était asexuée.
 Il n'en est rien.
 Bécassine, à certains moments, sait faire preuve de coquetterie. 


Elle possède
 trois tenues différentes,
 et elle a envie parfois 
de se mettre 
sur son trente-et-un,
grâce à une superbe 
jaquette à damier noir et blanc, 

qu'on lui voit arborer dans Bécassine alpiniste (1924).

 Elle est pourvue d'une féminité discrète. C'est un personnage féminin,
 conçu par un homme, 
pour répondre à certains besoins masculins, 
 calmer certaines craintes.

 Elle aura même quelques «flirts»,
 notamment avec le major Tacy-Turn, qui «rougissant comme une jeune fille»,
 embrasse notre héroïne, «non moins troublée».


Pour ses 110 ans,
 une grande exposition de poupées, 
"Bécassine dévoile les trésors de Loulotte" 
se tiendra au Musée de la poupée à Paris, 
du 3 février au 26 septembre.


Infos lefigaro.fr
Photos Banque d'images Google

et parce qu'aujourd'hui 2 Février,
 c'est la Chandeleur
je ne résiste pas 
à partager la recette de Bécassine...




Bon anniversaire Bécassine,
continue d'enchanter petits et grands longtemps, longtemps,
 tu es notre amie.


Ce billet n'était pas prévu
mais je n'ai pas résisté en Bretonne que je suis !
Et vous,
vous connaissez et aimez Bécassine ?


Merci de votre visite,
à très vite
avec le thème 
de notre Ronde 
de Février.
 
LylouAnne

32 Vos petits mots d'amitié:

Michèle a dit…

Comme dirait une célèbre chanteuse pour enfants "Bécassine c'est ma Cousine" !! Qui ne connait pas cette petite bretonne rigolote ? par contre je ne l'avais jamais vu avec sa jaquette noire et blanche. Merci pour ce billet très ludique sur ce charmant personnage.
Bisous et belle fin de journée très fraîche mais sous le soleil pour nous. Pas de neige à Nantes.
Michèle

Brigitte a dit…

Toute mon enfance, Bécassine , .... qui n'avait pas la poupée Bécassine ! merci de nous remémorer ces jolies images , que de jolis souvenirs d'enfance ,

Bernieshoot a dit…

je l'adore bécassine et elle a toujours sa jeunesse

Sara Bagés a dit…

Je connais Becassine par la blogo, par vous, pourtant elle s'est d'abord sympa pour moi, avec ces aires campagnardes mais doux.
J'aime ton billet qui me fait connaître mieux ce personaje si adorable et autant français.
Gros Bisous.

Sylvie à l'infini a dit…

Ah Bécassine !!! Tout un poème !!! lol ;-)
Bizous du lundi !

Asphodèle a dit…

Formidable ce billet improvisé Lylou, j'ai appris plein de choses sur cette Bécassine dont je n'ai rien lu étant petite (eh oui, je sais^^) mais que j'ai appris à connaître en grandissant ! La photo avec la recette des crêpes est trop drôle ! Nous en avons mangé aujourd'hui (et ce n'est pas fini) ! Bises♥

Kri a dit…

Bonjour Lylou
Ah ben vi que je la connais Bécassine ... c'est ma cousine :-)
Déjà 110 Ans! Très bon anniversaire Bécassine

Au fil du temps a dit…

bien sûr que je connais Bécassine et son histoire
j'ai même quelques albums à la maison qui me viennent de famille

mireille63 a dit…

Bel hommage à Bécassine, surtout le jour de la Chandeleur, c'est une jolie idée !
Douce fin de journée, bises. Mireille

tablenfête a dit…

Oui bien sûr, j'adore Bécassine et toutes ces aventures, je possède quelques livres et objets la représentant...j'ai d'ailleurs plusieurs fois penser la mettre en scène sur une table. merci pour ce beau billet. Bises

Rachel Hugo a dit…

Bécassine c'est notre cousine sur plusieurs générations et on l'aime notre petite Bretonne ... Bon anniversaire Bécassine !! Bisous

CathyRose a dit…

Merci pour ce joli billet, j'ai appris plein de choses sur Bécassine ce soir !
Très belle soirée, bisous !
Cathy

Marie la Pirate a dit…

Merci pour ce partage très instructif et plein de nostalgie,
J'adore Bécassine et ton billet me replonge en enfance :-)
Belle semaine
Gros bisous
Emmanuelle

Sylvie a dit…

Oh oui je connais bien notre célèbre Bécassine, je crois que je la connais moins en alpiniste!
Bisous et bonne semaine.

4ine a dit…

C’est ma copine d’enfance ! Bizzzz

Isa-Marie a dit…

Merci pour ce beau billet ma Lylou, j'adore Bécassine bien sur, j'ai quelques albums et une petite figurine !
Bises d'Isa Marie

Annie a dit…

je viens d'apprendre beaucoup de chose sur ce magnifique personnage.
merci Lylou et douce soirée;
Annie

miss gleni a dit…

Merci pour ce billet car Bécassine a accompagné mon enfance et faisait partie de mes exercices de lecture. A lire cet article je me dis qu'il faudrait que j'en relise quelques exemplaires car je m'aperçois que j'ai oublié bien des histoires.
Bonne fin de soirée ; bisous - Nicole

soleildelange a dit…

Magnifique Billet...
Je l'aime ma Cousine....
Bonne semaine
Bisous x x x

Jackie a dit…

Merci Lylou pour ce joli billet qui nous fait retomber en enfance !
Très belle soirée et à bientôt
Gros bisous

Anonyme a dit…

Merci pour ce joli billet, plein de nostalgie...
Belle journée.
Bisous.
Thérèse
Les délices de Thérèse

Shabby a dit…

Un tres bel hommage. .......
Bonne journée! Bisous

Fleurdesprairies a dit…

Qui n'aimerait pas Becassine? Elle a bercé notre enfance, il n'y avait pas autant de choix que maintenant dans les années 60... Je ne connaissais pas tous ces détails de sa vie. Tu me donnes envie de relire les quelques BD qui me restent, oubliées dans une armoire.
Par contre, ses crêpes sont bien grasses, tout ce ne jure, On est bien en Bretagne! Faut dire que Becassine pouvait cacher ses rondeurs sous ses grandes jupes, mais pas moi!!!
Bisous
Odile

chat bleu a dit…

Quand je pense que ma maman avait le premier numéro de cette gentille fillette et un dégât des eaux a tout détruit !!!!

La Fille d'Avril a dit…

Becassine est indémodable, 110 ans c'est incroyable, que de souvenirs, c'est un très bel hommage que tu lui rends.
Bisous Lylou.

Chris Geffroy a dit…

Jamais lue, même petite je lisais des livres de grands ! Gros bisous

jacqueline a dit…

Bécassine n'en finit plus de faire son "come back" je n'ai jamais vraiment lu les albums, les livres étaient rares chez moi, il fallait choisir et je préférais afficher la modernité d'Aggie plutôt que l'image de la bretonne un peu gourde! cependant dans les années 70/80 j'ai fabriqué des poupées à son éffigie.... maintenant qu'il y a des bibliothèques partout tu me donne l'idée d'aller y voir de plus près, et de confronter mes aprioris d'ado!

Fabymary POPPINS a dit…

Je l'ai toujours trouvé mignonne et rigolotte, par contre moins accroché pour les histoires. Elle n'a pas pris une ride, bisous Lylou et merci pour ce bel hommage

Carmencita a dit…

que de souvenirs j'aimais cette bretonne un peu gourde mais je lui trouvé un certain charme attendrissant, merci pour ce magnifique billet LylouAnne , bisous enneigés

Frieda a dit…

Bonjour LylouAnne
Merci pour ce reportage complet sur un personnage plein de fantaisie
Pour le thème sur l'univers de Chantal Thomas quel plaisir de participer à tes rondes
Oui je t'enverrais mes images et je suis impatiente de découvrir les compos des amis
Gros bisous et belle journée
Frieda

chemindetables a dit…

merci de ce fantastique billet si richement documenté et illustré
je n'ai jamais lu !!!...
j'aurai du apparemment
et c'est amusant car cet anniversaire sera dans ma presse de dimanche soir...LOL..
mais très briévèment bien sur ,..
et avec quelque chose accompagnant cet anniversaire
que j'ai lu en me documentant sur internet comme tu sais je fais aussi souvent que je peux quand je vois un sujet et que je ne sais pas grand chose dessus
comme tu sais avec mon boulot à plein temps que représente cette gazette j'ai choisi ça en voyant le logo de google....LOL
j'ai mis autre chose aussi très bref pour lundi
génial ton billet vraiment
gros bisous
patricia

criquette a dit…

Becassine je l'aime la cousine d'une génération !!!
un magnifique billet qui m'a transportée un peu dans le temp merci ma Lylou
bisous

Enregistrer un commentaire

Merci infiniment de votre visite - LylouAnne

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Copyright

Les textes et les photos (sauf indication de source) sont ma propriété personnelle ou rebloguées de mon Tumblr avec la source des photos.

Si la présentation de ce blog ou un élément de ce blog ou même les angles de prises de vues vous inspirent, merci de m'en informer et de le préciser sur votre blog par un petit mot.

Comme le disait Herman Melville,
il est préférable d'échouer dans l'originalité que de réussir dans l'imitation !

Je vous en remercie par avance.
LylouAnne