Nous sommes pourtant "en plein été"
 mais un mois d'Août
 très capricieux 
nous conduit 
doucement
 et sûrement 
vers l'automne !

Les arbres commencent
 à se vêtir de pourpre,
les fruits 
sur les étals du primeur, rougissent...

l'occasion 
d'une petite mise en scène 
pourpre et gourmande !





Quelques fruits de saison, 
un hortensia et un camé,
 quelques petits coussins reçus en cadeau,
une bougie "maison" dans une tasse chinée en brocante,
et quelques branches de cotinus du jardin...







 

Coup de coeur
 pour les nectavignes 
et les figues du moment,
délicieuses...















Un clin d'oeil à Antonietta et Solange !



Je vous souhaite une très bonne fin de semaine
et je vous retrouve très vite chez Patricia,
c'est la rentrée des Papoteuses !

Merci de votre visite,
LylouAnne

Depuis enfant, j'aime le violon.
Mon rêve était d'en jouer,
 mes parents ont préféré
 me faire apprendre
 le piano !
Erreur... 
car j'aime
 l'écouter
 mais
 pas en jouer !!!


Dans le violon,
j'aime tout,
 l'instrument, le matériau, la couleur, le son,
une sorte de magie et de mystère qu'il dégage.




 Entre son corps fait de bois
 et sa voix surgie de la vibration des cordes animales, 

 le violon possède une âme humaine.

 Son langage s’articule
 du souffle le plus léger 
à la plainte, 
au déchirement 
 le plus langoureux, 
c’est un langage symbolique 
qu’on ne peut déchiffrer qu’instinctivement.

 La capacité 
de langage du violon 
est comme la capacité
 du cœur à absorber et à donner
 sans condition.








Le luthier, en fabricant un violon,
 permet la naissance 
des « plus beaux sons de miel et d'or
 que l'oreille humaine puisse entendre »




 Les violons [...] peuvent se prêter à une foule de nuances 
en apparence inconciliables.
 Ils ont la force, la légèreté, 
la grâce,
 les accents sombres et joyeux,
 la rêverie et la passion. [...] 

Les violons sont des serviteurs fidèles, intelligents, actifs 
et infatigables. [...] 

C'est là 
la vraie voie 
féminine de l'orchestre, 
voix passionnée et chaste
 en même temps, 
déchirante et douce, 
qui pleure et crie et se lamente, 
ou chante et prie et rêve, ou éclate en accents joyeux,
 comme nulle autre
 ne pourrait le faire.




Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir...
le violon frémit comme un coeur qu'on afflige...
Valse mélancolique et douloureux vertige !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir...
Charles Baudelaire,
 Harmonie du Soir.





Le bonheur est un art à pratiquer, comme le violon.
John Lubbok


Infos sites ici et ici
Si comme moi, vous aimez le violon,
ce petit cadeau...
Ave Maria de Gounod





Je vous remercie 
de votre visite,
et je vous retrouve 
sur vos blogs.
A très vite,
LylouAnne

Un temps plus que capricieux pendant le week-end
m'a incitée à cuisiner 
plutôt qu'à partir en ballades !


J'ai donc préparé quelques petites recettes
 très simples, rapides, goûteuses
et délicieuses...

A l'apéro
Une tapenade noire à l'abricot


Une recette de Tinou "Tout simplement bon"


Ingrédients pour 1 pot

100gr d'olives noires dénoyautées
50 gr de câpres au vinaigre
1 filet d'anchois à l'huile bien égoutté
5 cl d'huile d'olive de bonne qualité
1 belle gousse d'ail
2 abricots bien mûrs.




Préparation

Déposer tous les ingrédients
sauf l'huile d'olive dans le bol du robot.

J'ai suivi le conseil de Tinou 
sur le fait de  mixer par petites impulsions 
pour ne pas réduire en bouillie la préparation.

Ajouter progressivement l'huile d'olive
et mettre en pot.

Cette tapenade se conserve pendant une semaine au réfrigérateur. 

Un conseil précieux de Tinou

Si vous avez un mortier ,
 écrasez les ingrédients au pilon et ajoutez l'huile 
tout en continuant à tourner avec le pilon
 dans le sens des aiguilles d'une montre.

Une recette particulièrement appréciée,
 l'ajout des abricots apporte vraiment un plus.

Merci Tinou pour tes délicieuses recettes.



En plat

Tarte fine
aux tomates, moutarde et origan

 

INGREDIENTS

1  pâte feuilletée maison ou prête à l'emploi
5-6  tomates grappes mûres
Quelques tomates cerises plusieurs variétés et couleurs
Moutarde de Dijon (douce ou forte, selon vos goûts)
Moutarde à l'ancienne
1 filet d'huile d'olive
Sel
Origan ou basilic frais ou déshydraté


PREPARATION

Préchauffez le four à 180°.
Placer le disque de pâte feuilletée,
 avec son papier sulfurisé en-dessous,
 sur la plaque du four 
ou dans un plat rond (plat à pizza) plus large.

Avec les dents d'une fourchette, 
piquer la pâte sur plusieurs points.


Badigeonner avec le pinceau une fine couche 
des 2 moutardes sur toute la surface de la pâte, 
en laissant un centimètre de bord tout autour.

Couper les tomates en tranches fines,
 les disposer sur la pâte, en couvrant la moutarde, 
de façon à ce qu'elles se chevauchent légèrement.

Assaisonner avec un généreux filet d'huile d'olive 
et saler selon votre goût.


Enfourner la tarte
 et la laisser cuire environs 30 minutes.
Dès la sortie du four, 
saupoudrer la tarte avec de l'origan ou du basilic
et servir aussitôt.

Elle peut aussi se déguster tiède ou froide.



Je la sers généralement avec une salade de roquette,
et j'ajoute parfois quelques pétales de jambon de Bayonne 
et du parmesan râpé.



En dessert
Une mousse au citron


Ingrédients


2 citrons
3 blancs d'oeufs
250 g de fromage blanc 0% de MG
2 feuilles de gélatine
50 g de sucre glace


PRÉPARATION

Commencer par tremper les feuilles de gélatine
 dans un bol d'eau froide.
Laver ensuite les citrons et en râper un en zestes.
Presser les citrons.
Mélanger le fromage blanc,
 les zestes de citron et le jus.
Essorer la gélatine
 puis la faire fondre
 dans une casserole 
avec 1 cuiller à soupe d'eau.
Monter en neige
 les blancs d'oeufs 
avec 1 pincée de sel et le sucre glace
Incorporer délicatement les blancs en neige au fromage à l'aide d'une spatule puis la gélatine refroidie.
Verser la mousse au citron
 dans des verrines 
puis les placer au réfrigérateur
  pendant 3-4 heures et déguster...




C'est un dessert ultra light et très parfumé
qui peut terminer un repas un peu "copieux".




Je vous souhaite un très bon début de semaine
et je vous retrouve très vite,
j'ai en ce moment quelques soucis de connexion.
Merci de votre visite et de votre fidélité.

LylouAnne

... c'est leur fête !



Je tiens donc à souhaiter une bonne fête
 à mes copinautes "Rose", 
en particulier 
à Rosa, Cathy Rose, Lolita Rose (FB),
 Nathalie Rose et Rose de Rosine (FB)" !


Et j'ai le plaisir de leur offrir
ce 'bouquet de roses',
que je partage avec vous mes copinautes...






LA ROSE-THÉ

La plus délicate des roses
est, à coup sûr, la rose-thé.
son bouton aux feuilles mi-closes
de carmin à peine est teinté.




On dirait une rose blanche
qu’aurait fait rougir de pudeur,
en la lutinant sur la branche,
un papillon trop plein d’ardeur.






Mais, si votre main qui s’en joue,
a quelque bal, pour son parfum,
la rapproche de votre joue,
son frais éclat devient commun.







 Il n’est pas de rose assez tendre
sur la palette du printemps,
madame, pour oser prétendre
lutter contre vos dix-sept ans.


 



 La peau vaut mieux que le pétale
et le sang pur d’un noble cœur
qui sur la jeunesse s’étale,
de tous les roses est vainqueur !

Théophile gautier (1811-1872)








"Il reste toujours un peu de parfum 
à la main qui donne des roses."
Confucius

Je vous embrasse mes "Rose" préférées.


Très bon week-end
ensoleillé ,
je l'espère !
A très vite,

LylouAnne

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Copyright

Les textes et les photos (sauf indication de source) sont ma propriété personnelle ou rebloguées de mon Tumblr avec la source des photos.

Si la présentation de ce blog ou un élément de ce blog ou même les angles de prises de vues vous inspirent, merci de m'en informer et de le préciser sur votre blog par un petit mot.

Comme le disait Herman Melville,
il est préférable d'échouer dans l'originalité que de réussir dans l'imitation !

Je vous en remercie par avance.
LylouAnne